Magazine Cinéma

Ma Vache et Moi

Publié le 17 juin 2014 par Olivier Walmacq

ma vache et moi

genre: comédie, western
année: 1925
durée: 1h10

l'histoire: Le voyage initiatique d'une vache et de son gardien, qui porte le nom de Friendless, à travers l'ouest des Etats-Unis.  

la critique d'Alice In Oliver:

Indéniablement, il manque encore quelques figures de proue sur Naveton Cinéma. L'un des plus beaux exemples se nomme Buster Keaton, réalisateur, acteur, producteur et scénariste américain, et à qui l'on doit plusieurs grands classiques de prestige, entre autres, Sherlock, Jr, Le mécano de la "Général", La Croisière du Navigator, Cadet d'eau douce et L'opérateur.
En l'occurrence, Ma Vache et Moi, qui est aussi connu sous le nom de Go West (c'est le titre original), et sorti en 1925, fait partie des crus tout à fait recommandables de et avec Buster Keaton.

Certes, Buster Keaton est souvent considéré comme l'exact opposé de Charlie Chaplin. Contrairement à l'intéressé, Buster Keaton interprète souvent des personnages qui ne sourient jamais, donc au visage inexpressif et totalement monolithique.
Pourtant, nul doute que Buster Keaton est un grand fan de Charlie Chaplin. Avec Ma Vache et Moi, l'acteur-réalisateur cherche à se rapprocher de son modèle avec un film plus mélodramatique (voire mélancolique) qu'à l'accoutumée. En apparence, le scénario est de facture simpliste.

37844260

Attention, SPOILERS ! Friendless (Buster Keaton) est un homme seul et sans emploi qui aboutit dans un ranch isolé. Il se lie d’amitié avec un vache, rejetée elle aussi à la fois par ses semblables et par les hommes. Il veut donc l’empêcher d’aller à l’abattoir.
En anglais, "friendless" (donc le nom du personnage interprété par Buster Keaton) signifie "sans ami". Buster Keaton incarne donc un héros marginal et rejetté par ses pairs. Il s'agit donc d'un anti-héros. En ce sens, ce personnage, Friendless, n'est pas sans rappeler le même Charlot, qui fait figure de clown et surtout d'indésirable aux yeux de la société.

Pour le reste, Ma Vache et Moi contient quelques gags d'anthologie. C'est par exemple le cas lorsque Buster Keaton se retrouve englué dans une multitude de tonneaux. Le comique finira son voyage dans les paysages désertiques de l'Ouest américain.
Mais la vraie star du film, c'est évidemment la vache de service (façon de parler...), qui vole même la star à Buster Keaton lui-même. Contrairement à ses précédents films, Buster Keaton ne parvient jamais (ou presque) à rendre son personnage sympathique et/ou attachant.

De ce fait, on s'intéresse assez peu à ses différentes péripéties. En résumé, ce n'est pas forcément le meilleur film de Buster Keaton. Néanmoins, Ma Vache et Moi reste une comédie de grande qualité et propose quelques séquences superbes.
C'est par exemple le cas lorsque Buster Keaton et sa vache marchent seuls dans un paysage aride et plat. Encore une fois, il est donc question ici de solitude et d'un homme totalement inexistant aux yeux du monde. Pourtant, Friendless va tenir sa revanche en provoquant (bien malgré lui) l'arrivée d'un troupeau de 200 vaches dans la ville de San Francisco.
Ma Vache et Moi contient donc de grands moments même si on relève ici et là quelques gags assez redondants. Néanmoins, pour les fans de Buster Keaton, cette comédie reste parfaitement indispensable !

note: 14.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines