Magazine Cinéma

Le fil d’Ariane, une fantaisie de Robert Guédiguian

Publié le 21 juin 2014 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

Au fil d'ariane

Réalisé par Robert Guédiguian
Avec Ariane Ascaride, Jacques Boudet, Jean-Pierre Darroussin
France, 2014, 1h40
Date de sortie 18 juin 2014

Synopsis

C’est le jour de son anniversaire et Ariane est plus seule que jamais dans sa jolie maison.Les bougies sont allumées sur le gâteau. Mais les invités se sont excusés… Ils ne viendront pas.
Alors elle prend sa jolie voiture et quitte sa jolie banlieue pour se perdre dans la grande ville…

Au fil d'ariane3

A propos du film

Robert Guédiguian s’amuse comme un petit fou à faire rencontrer des personnages farfelus à Ariane Ascaride dans cette fable riche en surprises. Rêverie éveillée qui suit une galerie de personnages touchants et réalistes, Au fil d’Ariane aborde les questions de la réalisation de soi, de l’amitié et de l’expatriation.

" Disons que je propose ici à Ariane de «sortir son clown» à travers l’histoire d’une femme qui s’enfuit, le jour de son anniversaire, et qui arrive «au pays des merveilles», rencontre des gens, des univers, et même une tortue… Elle est dans une liberté totale : elle engueule tout le monde et la minute d’après elle se transforme en ange avec sa proposition récurrente : «je peux vous aider ?»… Elle s’autorise des excès de jeu, des grimaces et des gesticulations comme au cirque. Devant la fourrière, elle pleure comme un clown dont on verrait presque les larmes jaillir… Elle exagère comme elle l’a fait dans certaines séquences de certains films, mais là elle le fait tout le temps parce que le film le permet…Ceci vaut aussi pour tous les autres acteurs. C’est un film qui exagère, qui extravague…Robert Guédiguian

Pour son dix-huitième long-métrage, le réalisateur Robert Guédiguian retrouve sa bande habituelle d’acteurs : sa compagne Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin ou encore Gérard Meylan. Le cinéaste a également fait de nouveau appel à deux jeunes acteurs, Adrien Jolivet et Anaïs Demoustier, qu’il a dirigé dans Les Neiges du Kilimandjaro, et Jacques Boudet, aperçu dans Marie-Jo et ses deux amours (2001).

Le film a été tourné à Marseille comme la plus part des films du cinéaste (Dieu vomit les tièdes, Marius et Jeannette, A la place du coeur, A l’attaque !, Marie-Jo et ses deux amours, Mon père est ingénieur ou encore plus récemment Les Neiges du Kilimandjaro).

C’est le groupe franco-suisse-argentin Gotan Project qui signe la musique originale d’Au fil d’Ariane. Le groupe de musique se disitngue par son style singulier, mêlant les sonorités du tango aux plages de la musique électronique.

Robert Guédiguan rend hommage à un cinéma libre et décalé avec comme il le dit lui même  "Vivre sa vie de Jean-Luc Godard, où Jean Ferrat chante Ma Môme, Cabaret de Bob Fosse à travers le costume d’Anaïs Demoustier lorsqu’elle répète au théâtre, bien sûr à Federico Fellini et La Dolce Vita avec la scène de la fontaine, à Pier Paolo Pasolini et L’Evangile selon Saint Mathieu avec ces «pèlerins» qui arrivent au Frioul et Des oiseaux, petits et gros où il y avait un corbeau qui parle, tandis que chez moi, c’est une tortue…"

Au fil d'ariane4

Robert Guédiguan

Il est l’un des producteurs fondateurs d’AGAT FILMS & CIE – EX NIHILO, sociétés qui ont produit entre autres :

Il est auteur, réalisateur, producteur de :

  • 1981 Dernier été
  • 1984 Rouge midi
  • 1985 Ki lo sa ?
  • 1990 Dieu vomit les tièdes
  • 1993 L’argent fait le bonheur
  • 1995 À la vie à la mort !
  • 1997 Marius et Jeannette
  • 1998 À la place du coeur
  • 2000 À l’attaque
  • 2001 La ville est tranquille
  • 2002 Marie-Jo et ses deux amours
  • 2004 Mon père est ingénieur
  • 2005 Le promeneur du Champs de Mars
  • 2006 Le voyage en Arménie
  • 2008 Lady Jane
  • 2009 L’armée du crime
  • 2011 Les neiges du Kilimandjaro
  • 2014 Au fil d’Ariane

En 2000, il met en scène Ariane Ascaride dans une pièce d’Évelyne Pieiller : Le grand Théâtre au Théâtre National de Chaillot.

En 2010, il met en scène un choix d’extraits de Auschwitz et après de Charlotte Delbo,avec Ariane Ascaride au Théâtre du Rond-Point.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15243 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines