Magazine Culture

À l'Ombre

Publié le 22 juin 2014 par Hunterjones
À l'Ombre 4 août 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Sommes arrivés il y a une heure à peine, vol parfait. Pour une raison inconnue, on nous as assignés des vols de première classe. (YES!). Luc était nerveux, comme toujours en avion, mais il a surmonté sa peur. La chambre est splendide, on a une vue imprenable. On peut se commander des services (massage, ski nautique, randonnée en bateau, hélicoptère, etc...) en appuyant sur des boutons prévus à cet effet. Champagne! Je te réécrirai bientôt!
Sylvie
À l'Ombre
11 août 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Incroyable les activités ici! Tennis, plongée sous-marine, ski nautique, ski-banane, parachute nautique, seadoo, cocktails, films, on n'arrête pas! On sort tous les soirs, je vois à peine Luc! On se raconte nos soirées au lit ! Nous nous sommes fait des amis, Lise, une Québécoise ancienne employée du Fédéral en chaise roulante devenue moniteur/guide ici, Vincent, un ancien courtier en finances personnelles, guide aussi, beaucoup, beaucoup de plaisir. Dommage que cela s'achève!
Sylvie
À l'Ombre
18 août 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Le temps du sable sera bientôt terminé...snif! snif! Luc dit que la première chose qu'il fera, une fois revenu à Repentigny, sera de booker les prochaines vacances! Ce fût vraiment une succès sur toute la ligne! L'organisation sophistiquée était impressionnante, étrangement, nous étions tous du 450, bizarre non? Te rend tu comptes que nous étions si occupés Luc et moi qu'en aucun temps n'avons nous pris le temps de nous rendre au village d'Utopia dont on nous parle tant...Des orchidées nous attendaient dans notre chambre, gracieuseté de Vincent (!) charm, charm... hihihi... 
Sylvie
À l'Ombre
19 août 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Surprise! problème informatique et de réseau, nous sommes pris à Riviera Porter! Nous ne pourrons pas partir avant deux jours encore. Luc s'inquiète du bureau. Nous sommes aussi à court d'argent comptant. faudra payer tous le reste avec de l'argent virtuel. MÊME PAS! l'hôtel, pour tout le trouble, nous offre les prochains jours à leurs frais. Il a toutefois fallu leur donner nos cartes de crédit. Avons eu le temps de visiter tous le complexe. ÉNORME! Si nous, nous ne pouvions pas partir, d'autres gens pouvaient toutefois toujours arriver. Un avion peuplé de gens de Trois-Rivières, un autre avec des gens de Sherbrooke, Laval, Hérouxville...particulier, juste le Québec...Il y a entente avec le Québec et l'endroit, c'est certain.
Sylvie
À l'Ombre
26 août 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Toujours ici! Le ciel gronde d'avions tous les jours mais aucun pour nous! Tous les jours nous nous rendons au lobby avec nos valises et tous les jours nous revenons bredouilles, cocktails, piscine, etc...Luc ne trouve plus cela drôle. Il a pété un plomb et demandé des compensations. L'Hôtel nous as donné un crédit illimité et tant que nous n'abusons pas, il ne nous réclameront jamais quoi que ce soit. Mais l'abus, Luc trouve qu'il est de leur côté. Nous devons retourner à la maison! CE qui nous rassure c'est que nous sommes plusieurs à être dans la même situation. Une centaine de 450. Plusieurs 418 aussi, du 819. Les lignes téléphoniques sont aussi bloquées et j'espère que mes messages se rendent à toi! Fun pareil. Malgré tout. :)
Sylvie
À l'Ombre
16 septembre 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Le crois tu? Nous entends tu rire dans les tropiques? Des infos commencent à entrer, apparemment qu'au lieu d'envoyer des avions ici, on les as envoyés ailleurs et le trafic ne peut être réorganiser en ce moment fort occupé de l'année. Nous sommes des centaines pris au paradis! Étrangement on s'y fait. L'Hôtel organise de nouvelles activités et ne nous fait jamais sentir que nous pourrions souffrir d'un retard. Il y a des soupers-théâtre politiques tous les soirs, une randonnée de plongée sur des sites archéologiques sous-marins, on vient même de fonder une compagnie de théâtre. Je l'ai joint. Je m'y amuse beaucoup. Nous allons monter The Importance of Being Earnest. 
Sylvie
À l'Ombre
5 octobre 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Le temps file comme dans un rêve. Tous les matins, une foule remplit le lobby, puis, une heure ou deux plus tard, nous retournons dans nos chambres et reprenons nos activités. Tous le monde semble prendre tout cela avec un grain de sel maintenant. Tout le monde sauf Luc qui a fait trois crises et autant colères majeures et que je ne reconnais plus. On a réussi à obtenir des nouvelles du bureau de Luc qui lui disent de prendre son temps, qu'on s'arrangera sans lui. Pendant ce temps, on nous traite aux petits oignons avec des saunas mixtes, des repas de cordon bleu, des cours de savoir, des expositions d'arts, du pédalo électrique: une vraie micro-société paradisiaque!   (Réserve humaine dit avec cynisme Luc :(
Sylvie
À l'Ombre
6 novembre 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Brèves nouvelles. Luc a encore grillé un fusible et cette fois, pendant mon cours d'anglais, il a paniqué et s'en est pris physiquement à un des gérants. Il y a eût une bataille selon des témoins et ils l'on ensuite emmené quelque part. Je ne l'ai plus revu depuis trois jours. J'espère qu'il se repose quelque part. On me dit que son argumentation faisait du sens mais que tout ça était peut-être un peu excessif de sa part. Ça ne m'étonne pas. Luc est comme ça. J'ai maintenant l'impression que pas mal tout le monde (sauf Luc peut-être) n'est pas pressé de revenir à la maison.
Sylvie
À l'Ombre
12 décembre 2029, Riviera Porter, République des Tropiques.
Devine qui j'ai croisé aujourd.hui? LUC! je faisais mon jogging du matin quand je l'ai aperçu, seul, à regarder la mer assis sur la plage. Il avait l'air très concentré. Il était très amaigri. Très bronzé aussi (sale?) Il m'a parlé de cette théorie des indésirables envoyés ici, employés comme touristes et m'a dit qu'il comptait préparer un mouvement de résistance. Il étudiait la mer du regard afin de pouvoir s'échapper par la mer éventuellement. Je crois qu'il ne trouve pas d'activités à son goût. Il aurait dû se joindre à notre troupe de théâtre. Nous montons L'Anniversaire d'Harold Pinter.
Sylvie
À l'Ombre
10 février 2030, Riviera Porter, République des Tropiques.
Triste semaine. On a enterré Luc dont on avait retrouvé le cadavre ramené par la mer. On l'a enterré dans le nouveau cimetière, section Québec. J'ai marqué sa place d'un X. Il avait tenté dans les derniers mois d'organiser sans succès un mouvement de résistance, il avait volé une moto marine et fuyait en direction de la côte africaine. Nous avions malheureusement perdu contact presqu'entièrement. Je fréquentais Gabriel, un ancien blogueur/humoriste un peu rouquin et tout à fait coquin. L'expérience de la mort de Luc me servira pour composer mon personnage de Clytemnestre dans la version d'Électre que nous montons avec Gab. Le théâtre est la colonne vertébrale de ce qui nous tient ici. Alors que j'avais le sommeil agité depuis le départ de Luc et que je me couchais souvent avec une amie pour me rassurer, je dors maintenant mieux. 
Sylvie


À l'Ombre 4 août 2030, Riviera Porter, République des Tropiques.
Un an? pour vrai? Je ne me souviens même plus du Québec! Je ne me souviens même plus à qui j'écris! Ce fût une année de fantastique théâtre. Le support du public aura été sensationnel. L'hôtel et tout ceux autour sont maintenant pleins et nous jouons devant des salles combles tous les soirs sauf le dimanche et le lundi. Ce sont plus de 1200 hôtels qui nous entourent. et tu sais quoi? Malgré tout le temps ici, je n'ai jamais pris le temps de visiter le village d'Utopia...Certains disent en riant que ce village n'existe pas. J'espère que mes textomessageries se rendent à toi. C'est la seule chose qui semble marcher depuis 2029.

N'est-ce pas? 

Sylvie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines