Magazine Politique

Patrick Sébastien interpelle François Hollande en direct sur France 2

Publié le 22 juin 2014 par Blanchemanche
Par Patrick Cabannes Publié le 22/06/2014Lors de la fête de la musique à Montpellier retransmise en direct sur France 2, les intermittents de Languedoc-Roussillon ont pris la parole pour que « le gouvernement ne signe pas l'accord » du 22 mars et lance de nouvelles négociations. L'animateur qui présentait le divertissement s'est adressé directement au président de la république.Patrick Sébastien interpelle François Hollande en direct sur France 2«Mon cher François à chaque fois qu'on s'est rencontré, tu m'as promis que l'humain prendrait le pas sur tout. J'ai toujours eu confiance en ta parole. Aujourd'hui, pour les intermittents, ou pour tous ceux qui galèrent, si tu penses que l'humain doit prendre le pas, c'est pas demain, c'est pas après-demain, c'est maintenant qu'il faut le faire!» Samedi soir, il était un peu plus de 23h40, quand Patrick Sébastien s'est adressé directement à François Hollande qu'il «connaît bien depuis dix ans» et qu'il «tutoie». Quelques instants auparavent, il avait réitéré son soutien aux intermittents avant de leur donner la parole: «Intermittent, c'est des familles, et on ne bouffe pas par intermittence».Les intermittents du Languedoc-Roussillon ont pu s'exprimer en direct sur France 2 dans le cadre du divertissement La Fête de la musique: du soleil et des tubes en direct de Montpellier. «Intermittent, ce n'est pas un métier, ce sont des techniciens, des régisseurs [...] Depuis dix ans nous avons bâti des propositions avec des politiques, des députés, des sénateurs de tous bords, des syndicalistes, des économistes, a déclaré Stéphanie Marc, la porte-parole de l'intersyndicale. Nous nous battons comme des lions contre cet accord scandaleux qui pénalise les plus fragiles, qui appauvrit les pauvres».Puis, entourée d'une dizaine d'intermittents montés avec elle sur la grande scène, elle a poursuivi: «Nous exigeons que le gouvernement ne signe pas cet accord mais qu'il prenne en compte nos propositions qui n'ont jamais été étudiées» avant de s'en prendre aux «gouvernements successifs qui choisissent d'être aux ordres du Medef.» C'est alors que Patrick Sébastien est immédiatement intervenu, expliquant que «de tels propos risquaient de desservir ta] cause» avant l'interpeller directement François HollandeLa Fête de la musique : du soleil et des tubes, produit par Daniela Lumbroso (Degel Prod), a ensuite repris son cours.

L'intervention des intermittents du spectacle... par france2

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29314 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines