Magazine Culture

Sexagésime 3 Ultimes Manuscrits – Ian Cecil

Publié le 22 juin 2014 par Noann

Présentation de l’éditeur :

Les récits de la Sexagésime imitent la gaillardise et la grivoiserie des textes médiévaux. Vifs, enjoués, mais d’une moralité douteuse, ils relatent des amours adultères et des tromperies en tous genres, dont l’issue est souvent cruelle.

Ce troisième et dernier opus, qui peut se lire indépendamment des deux premiers, comprend les textes suivants :

Le Marchand, sa femme et la sorcière : Une épouse hors de tout soupçon d’infidélité réussit des transactions commerciales pour le compte de son mari, en étant secondée par une laide sorcière.

Les Douze Paniers : Une femme, faussement malade, dissimule de jeunes gens dans les paniers placés dans sa chambre.

Le Tiramisu :  L’origine grivoise du terme « tiramisu » ne fait aucun doute, d’après ce récit…

Chronique vénitienne 3 – Les Confessionnaux :  D’ingénieux confessionnaux permettent à de jeunes nonnes d’assister de très près aux confessions paillardes qui y sont faites.

La Véritable Histoire de la Tour de Nesle : Gare aux hommes qui se trouveraient dans la tour où sont enfermées les épouses répudiées, Blanche et Marguerite de Bourgogne.

Mon avis :

Ian Cecil est un auteur confirmé dans le domaine de la nouvelle érotique, que dis-je, un auteur phare… Il a publié de nombreux textes aux éditions de la Musardine et aux éditions Dominique Leroy. J’avoue avoir souvent vibré à la lecture de ses lignes… Aussi n’ai je guère hésité lorsque la responsable des éditions Dominique Leroy, la respectable Steph Cannelle, m’a proposé la lecture de Sexagésime 3, en service de presse. Pour être complet, j’avoue travailler avec les mêmes éditeurs que Ian Cecil, mais depuis seulement quelques mois, alors que pour lui l’aventure est bien plus ancienne. Me voici donc amené à « critiquer » un livre publié par un de mes éditeurs… Un dilemme qui eût pu m’obliger à choisir entre mon intégrité et l’allégeance. Toutefois : a) mes publications aux éditions Leroy ne représentent qu’un pourcentage infime du total que j’ai publié, et b) fort heureusement, ce recueil est de bonne facture… De sorte que c) le dilemme fut réglé sans la moindre douleur…

sexagesime3
Un recueil de cinq nouvelles dont le style est impeccable, ouvragé à l’extrême, sans la moindre faute de grammaire, de style, de syntaxe, ou autre. Chaque ligne respire l’expérience et la maîtrise de l’auteur. Une nouvelle preuve que la littérature érotique n’est pas forcément bâclée et simpliste, et qu’elle peut-être raffinée, même dans son expression la plus grivoise… Le vocabulaire de l’auteur est étudié, presque académique parfois. De plus, quelques termes surannés donnent un parfum historique. L’auteur nous plonge dans un Moyen Âge avec un agréable réalisme. Il s’approprie cependant l’histoire et la revisite à sa manière, ajoutant çà et là une pincée de sarcasme et une dose de paillardise.

L’écriture est ciselée à l’extrême… L’auteur va droit au but et avec une économie de mots.On eût peut-être apprécié que certains paragraphes fussent paraphrasés et certaines idées plus développées… De même que la concision du style a l’inconvénient de nécessiter un supplément d’attention. Il m’est arrivé de devoir relire certains passages pour en saisir toute la portée, et même après relectures, je doute d’y être véritablement parvenu. Le côté fantasque est sans doute à prendre au deuxième ou troisième degré…. J’ai eu un peu de mal à me représenter « les douze paniers ». Dans ces paniers vont se nicher les amants d’une femme malade qui les utilise à son gré. J’avoue rester perplexe et ne pas savoir que penser de cette facétie. Sans doute mon esprit trop rationnel a-t-il achoppé en tentant d’y appliquer sa propre logique. Par contre j’ai adoré la chronique vénitienne et son ton iconoclaste… Ces nonnes dépravées sont drolatiques, le ton est gentiment sarcastique…

La fiche de l’éditeur

Sexagésime 3  Ultimes Manuscrits – Ian Cecil. Editions Dominique Leroy

Date de parution : 01/05/2014  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Noann 1613 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines