Magazine Cinéma

Une bien jolie ritournelle, entre sourire et émotion..

Par Filou49 @blog_bazart
23 juin 2014

 La-ritournelle_portrait_w858A la machine à café, les mardi matins, je me sens toujours un peu décalé lorsque mes collèges racontent dans le détail les aventures rurales et cathodiques des agriculteurs romantiques de l'émission si populaire "L'amour est dans le pré, programme que je n'ai jamais regardé plus de 10 minutes dans ma vie, certainement par snobisme...

Et pourtant des histoires avec plein d'agriculteurs dedans, j'en vois un paquet en ce moment , mais uniquement sur grand écran, car rien que pour cette année 2014, avec "Tom à la ferme", "Les chèvres de ma mère" ou "le Démantèlement" j'ai vu déjà trois films qui a pour sujet principal le monde rural...

 Et à ces trois là vient tout juste de se greffer "La Ritournelle", la nouvelle comédie française de Marc Fitoussi sorti le  11 juin dernier et que j'ai vu dans la foulée, une comédie douce amère qui prouve décidement que les fermes sont le cadre idéal pour les films du moment puisque cette comédie française signée Marc Fitoussi qui explore les relations de couple dans la jolie campagne normande.

Bon j'avoue, j'avais quelques craintes au départ sur le fait qu'Isabelle Huppert, un peu trop estampilée bourgeoise de grande ville- Chabrol n'y est pas pour rien- ne soit pas super crédible en paysanne normande, spécialiste du boeuf charolais, mais grâce à l'écriture de Marc Fitoussi, les personnages d'agriculteurs échappent largement à la caricature...Et puis, le talent immense de l'actrice que l'on ne présente plus fait qu'elle se coule parfaitement dans ce rôle de Brigitte, paysanne à la fois légère et profonde, en proie à une crise de la cinquantaine qui ne dit pas vraiment son nom .

Une bien jolie ritournelle, entre sourire et émotion..

Isabelle Huppert  retrouve ce mélange de sublime légèreté et gravité qu'elle avait déjà dans Copacabana, ce qui tendrait à prouver que sa rencontre avec Marc Fitoussi est totalement bénéfique à cette actrice qui a parfois tendance à s'enfermer dans une caricature d'elle même (impression que j'avais notamment un peu eu dans le récent Abus de Faiblesse) .

Après ce "Copacabana",qui a déjà 4 ans, Marc Fitoussi prouve ainsi avec cette fort jolie ritournelle son aptitude à réaliser des comédies avec ce qu'il faut de tendresse et de légereté autour d'un thèmen celui de l'usure du couple qu'il avait déjà exploré, mais un peu différement avec "La Vie d'Artiste" (2006) avec notamment Emilie Dequenne et Sandrine Kiberlain,

Cette oeuvre tendre et subtile sur le temps qui passe, sur la menace incontournable de l'ennui dans le couple et  la tentation de l'adultère inhérente, ne présente certes pas un scénario très riche en rebondissements, mais il séduit vraiment par sa petite musique singulière. En outre, il comporte deux ou trois très belles scènes (très belle scène nous montrant un joli numéro de trampoline, particulièrement émouvant) et surtout il sonne juste du début à la fin. Bref, voilà une belle ritournelle qui parvient à un bel équilibre entre sourire et émotion pour un long métrage qui se regarde avec un plaisir évident et constant, autrement dit un film parfait pour la fête du Cinéma qui commence la semaine prochaine.

 LA RITOURNELLE Bande Annonce (Isabelle Huppert, Jean-Pierre Daroussin, Pio Marmai)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines