Magazine Entreprise

Rencontre des professionnels du secteur minier : Un créneau à valoriser par l’accroissement de la production

Publié le 23 juin 2014 par Ouadayazid1
Rencontre des professionnels du secteur minier : Un créneau à valoriser par l’accroissement de la production Ph. : T. Rouabah

«L’Algérie exporte 1% des produits miniers et en importe, en contrepartie, 2,5%», a déclaré, hier, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb. S’exprimant à l’ouverture des travaux de la Journée de travail dédiée à l’activité minière, organisée au siège du ministère, il a souligné qu’«il est nécessaire de renforcer davantage les efforts pour assurer l’équilibre de notre balance commerciale en matière de produits miniers, en ayant en vue, l’objectif de réduire les importations, notamment là où notre pays dispose d’un potentiel réel, à l’exemple du carbonate de calcium, de la bentonite, de la baryte, du marbre et du granite». Ce secteur, a-t-il dit, «est un levier fondamental pour la diversification de notre économie, car s’il y a un secteur sur lequel on peut s’appuyer, c’est bien celui des Mines». Le ministre a plaidé en faveur d’une participation graduelle et active à l’accroissement des capacités productives nationales destinées à l’exportation, à travers un véritable programme de réhabilitation et de modernisation de l’outil de production et de formation. Le ministre estime également qu’il constitue également un segment stratégique pour une intégration réussie de notre système productif national, à travers l’approvisionnement en substances minérales, en qualité et en quantité des secteurs utilisateurs, ainsi que les grands projets d’infrastructures  de base en phase de réalisation tels que l’autoroute des Hauts Plateaux, le rail, le logement, les grands équipements de santé et les barrages. Il soutient que «les industries, le bâtiment et la construction, les travaux publics et les transports, l’hydraulique sont autant de secteurs qui expriment des besoins croissants pour les produits miniers». Abdessalem Bouchouareb a insisté en outre sur l’encouragement de la transformation locale des substances minérales extraites pour plus de valeur ajoutée, la poursuite de la réhabilitation du potentiel de production des entreprises publiques et la participation plus effective de l’investissement privé dans les industries de transformation et de production. Pour contenir les importations, notamment des produits miniers, le ministre a souligné qu’il est nécessaire d’améliorer la qualité de la production nationale. S’agissant de la découverte de nouvelles ressources minérales et l’élargissement de la base minérale du pays par la mise en évidence de nouvelles substances minérales en adéquation avec le potentiel géologique du pays, le ministre a indiqué qu’«il est important de déployer plus d’efforts soutenus dans la recherche minière». Mettant l’accent sur la rencontre, le ministre a souligné qu’il y a trois objectifs essentiels, à savoir : l’évaluation des activités des entreprises du secteur minier, l’établissement de l’état d’avancement dans la mise en œuvre des plans de développement de chacune des entreprises, et plus fondamentalement, il s’agit d’arrêter, avec l’ensemble des parties prenantes, la feuille de route à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs définis dans le plans d’action du gouvernement. Mettant à profit cette occasion, le ministre a indiqué que «les portes sont ouvertes pour les investisseurs étrangers, désireux d’investir dans ce domaine».     


Makhlouf Ait Ziane

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/61953


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines