Magazine Cinéma

La Ritournelle

Par Marymalo
La RitournelleLa RitournellePlus évident à décrypter qu'un polar chinois, beaucoup moins sombre (et même pas assez), cet épisode de « l'amour est dans le pré », est un psychodrame typique du cinéma français que certains exècrent et ou je me complais.
Cet exercice sur l'adultère se veut être dans un mode beaucoup plus léger que celui de Flaubert, avec une Madame Bovary plus chanceuse et plus réaliste ; mais c'est toujours Isabelle Huppert qui tient le rôle ; coïncidence sans doute voulue par Marc Fitoussi qui situe l'élevage près d'Yvetot! Car si cette bergère sait être  attachante et émouvante comme toujours, elle n'est guère crédible en éleveuse de bovins même si le métier a évolué; ses mains soignées ne sont guère compatibles avec les taches de la ferme. Jean-Pierre Daroussin est par contre plus vrai que vrai. Ce film reste charmant malgré ses invraisemblances;  il a parfois des accents très justes c'est seulement  l'enchaînement des faits sur une seule journée qui rend l' histoire peu plausible. Les personnages sont plutôt bien cernés et surtout très bien interprétés. Bien sur j'en profite pour dire un mot gentil pour mon chouchou Pio Marmai-d'autant qu'il a ici  le mauvais rôle du jeune premier très sur de son charme et très peu « gentleman » pour ne pas dire gougnafier ....; il m'avait fait craquer dès son premier film... (vous pourrez vérifier dans mon blog, mais malheureusement à l'époque il n'était pas vendeur pour une enseigne connue et donc impossible d'aller le relancer!). Mais Marina Fois ou le beau danois composent  eux aussi des seconds rôles drôles ou attachants.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines