Magazine Culture

[Avis] Fort Bliss de Claudia Myers

Publié le 24 juin 2014 par 3moopydelfy @3Moopydelfy

Un de mes gros coups de coeur du Champs-Elysées Film Festival de la 3ème édition est le film FORT BLISS de Claudia Myers. Je suis sortie de la salle avec une larme au coin de yeux. Je le dis franchement, car j’ai découvert un récit émouvant, stressant, percutant et réaliste. Un regard sur ces militaires qui s’engagent et perdent quelque part leur famille pour le bien des autres. J’ai été touchée par les émotions dépeintes, par le destin de cette jeune infirmière de l’armée qui revient après 15 mois en Irak. Elle doit renouer avec son fils. Renouer avec son quotidien.

Synopsis:

Maggie Swann, mère célibataire, tente d’équilibrer sa carrière de médecin de l’US Army et l’éducation de son fils Paul, âgé de cinq ans.

fort_bliss affiche

Mon avis:

Le personnage principal sous des allures froides de sergent-chef Maggie Swann, est brillamment interprété par Michelle Monaghan (la série True Detective ). Elle illumine de sa présence chaque scène, même les plus dures. Le drame de la vie est palpable, les blessures de la mère militaire, de la femme meurtrie se devine.

Fort Bliss est une pépite. Une réussite touchante. Vibrante. Une petite perle dans son genre. Un ovni. Je ne suis pas une fan des films de guerre, j’évite la plupart du temps d’en voir. J’aurai eu tort ici de passer à côté. J’ai été attiré par le synopsis. Je ne le regrette pas le moins du monde. C’est rare d’avoir une héroïne principale dans une rôle intéressant, aussi captivant surtout dans un film dramatique et sur l’armée. Fort Bliss parvient à offrir à Maggie une force vive, une force incroyable, qui séduit, captive, capture l’attention. La psychologie du personnage se touche du doigt avec une facilité déconcertante.

Le tiraillement émotionnellement que vit Maggie est déchirant. Elle est partagée entre son amour pour son fils et pour son pays. Etant moi-même mère, je me suis interrogée sur la force morale, sur son « armure », sur son attitude, sur le regard des autres quand nous sommes une femme, une mère… J’ai été happée par ses peurs, ses questionnements, ses doutes, ses flash-backs. L’héroïne est une femme entière, pas seulement une mère, pas seulement une militaire. Elle est elle, magnifique. Maggie tient la tête haute du début à la fin, elle sert les dents. Sa carapace se craquèle. Certains points du passé, de ses mois d’absence se dessinent. Michelle Monaghan offre une prestation mémorable, convaincante, superbe et incroyablement forte. L’actrice devient cette mère tiraillée. Cette femme forte qui gagne le respect du spectateur.

Claudia Myers a su réunir dans Fort Bliss l’action du terrain, du quotidien et les drames qui ponctuent la vie comme les divorces… Le coeur s’accroche face à cette existence loin du front, à ce fils, Paul (Oakes Fegley), 5 ans, qui ne reconnait plus sa mère. Son père Richard a refait sa vie, sa nouvelle femme Alma enceinte a pris la place de Maggie. La tension créée s’avère difficile psychologiquement. Il refuse de passer du temps avec Maggie, pleurt, la repousse et ne la voit plus comme sa mère. C’est dur à voir. La relation se renouent sous nos yeux avec des hauts et des bas.

Plusieurs facettes de Maggie sont exposées, professionnelle par son métier,mère et aussi amante. Maggie est une femme somptueuse, fascinante. Une romance complexe se pose en toile de fond. Elle a un côté cru, torride et physique. Luis (Manolo Cardona de Reign) déboule dans la vie de Maggie pour la transformer. Leur couple est tout feu tout flamme.

Toutes les trames posées permettent de tenter de comprendre l’essence même de son héroïne. Claudia Myers donne toutes les clés aux spectateurs pour cerner sa Maggie et ses choix. Fort Bliss montre le dilemme d’un personnage complexe auquel nous nous attachons. Il montre la difficulté du retour après avoir connu les conflits, la mort. Dès le début, le retour probable en mission est suggérée, c’est comme une fatalité. Des indices sont parsemés. Comme les portes qui s’ouvrent et se ferment, tel une pause sur la personnalité de Maggie, le besoin de souffler face à la réalité des faits. Malgré quelques longueurs, n’empêchent pas d’avoir le coeur serré et de vibrer de mille émotions. La bande originale accentue encore plus l’écrin d’intimité. Elle offre un carcan comme si nous étions des témoins de Maggie, comme si nous devions voir les envers des conflits, de la guerre et se confronter aux dures réalités du quotidien.

Fort Bliss marque. Le film a de nombreuses visions dans sa boucle, à travers Maggie, il dépeint un drame, une romance, une guerre et un amour maternelle. Claudia Myers a su capter des sentiments, les rendre palpables d’une manière terriblement captivantes.

Ma note:

*coup de coeur*

9/10

Informations:

  • Genre: Drame, Guerre
  • Casting: Michelle Monaghan, Ron Livingston, Emmanuelle Chriqui
  • Pas de dates de sortie française. Si un distributeur veut se pencher sur ce film qui est une petite perle, allez-y!!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


3moopydelfy 2879 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine