Magazine Culture

Une semaine, un disque I Yuna – Nocturnal

Publié le 24 juin 2014 par Generationnelles @generationnelle

Elle a de faux airs de piéta mais son style et son turban laissent présager qu’on a affaire à une autre classe. Yuna aime déconcerter en photo sur sa pochette ou par la musique de son album Nocturnal

Elle a l’air d’une novice et pourtant Yuna a tout d’une grande. La chanteuse malaisienne a accompli un exploit : celle d’être la première artiste à conquérir l’Amérique ! Et pas n’importe qui : Owl City, Oliver Stone et même : Pharrell William qui a réalisé le tube « Live Your life » sur son premier album « Yuna ». Tout ça, c’était avant « Get Lucky ». Aujourd’hui l’artiste féminine internationale peut être très « Happy » avec son nouvel album.

1450832_10152064605680879_1395348819_n

« Nocturnal » sent la nuit pour son côté brillant et glamour en Before. Dès les premières notes de « Falling », les petites percussions, la voix douce de l’interprète et l’ atmosphère  cool mais classe donnent envie de se poser face au comptoir, en début de soirée. En même temps rien de bien étonnant, l’album a été enregistré à Los Angeles. Ce faste est très loin de l’artiste Do It Yourself influencée par la pop et la soul. Les instruments de son enfance se fondent totalement à la sauce pop pour des chanson pas du tout teenage, du néo folk quoi ! « Rescue » ou « Mountains », véritables tubes, font les belles heures de la world musique, des totales fusions universelles.

Fusion mais toujours très très élégant. Il y a de la classe dans la façon de chanter de Yuna dans sa langue non maternelle. Celle qui a appris l’anglais très tôt balance des chansons tellement tintées pop internationale qu’on peut presque la confondre avec ses collègues. Quand sonne « Come Back », comment ne pas se dire : il y a du Feist époque My Moon, My Man là-dessous ! Pas étonnant que Yuna ait été plébiscitée par Rolling Stone ou New York Times. Du chill out bien mené mais moderne aussi. Est-ce dans la voix ou dans le rythme mais Yuna nous rappelle parfois la fraîche FM Laeti qu’on adore. Quitte à oublier d’où elle vient; en même temps on s’en fiche non?

465930_10150740031390879_1050504753_o

Pour celle qui n’aime pas être dans une case, c’est gagné. Bravo mademoiselle !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Generationnelles 7516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine