Magazine Culture

Lucides de Adrienne Stoltz et de Ron Bass

Publié le 24 juin 2014 par Emilie Martinez @ptitelily01
Lu dans le cadre d'une Lecture Commune avec Cookies, qui a fini par abandonner le livre.Lucides de Adrienne Stoltz et de Ron BassLucidesLucides de Adrienne Stoltz et de Ron BassAuteur: Adrienne Stoltz et de Ron Bass .Édition:Robert Laffont (R).Publié en: 2014.Genre: Jeunesse, Fantastique.Lucides de Adrienne Stoltz et de Ron BassSloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une carrière d'actrice prometteuse à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour ou Sloane tombe amoureuse d'un garçon. Vient ensuite le tour de Maggie... Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ? Lucides de Adrienne Stoltz et de Ron BassEuh, en fermant le livre, je me demande si j'ai encore un cerveau en état de marche. Parce qu'il faut comprendre que dés que vous entrez dans ce livre, plein de questions se posent. Les miennes étaient du genre : « Et si les deux étaient réelles et qu'elles étaient connectées par je ne sais quel truc aberrant », « Ah merde et si l'une d'elles était tout simplement imaginaire et que l'autre non, mais du coup, c'est laquelle qui a inventé l'autre ? » , « Puis tant qu'à faire pourquoi il n'y aurait pas une troisième personne ». Enfin bref pleins de petites théories de ce genre ont germé dans ma tête. Je peux vous dire que le livre est un peu ennuyeux, oui, il ne faut pas croire malgré mon cerveau en plein scénario pas possible, je me suis ennuyé dans la vie de Maggie et Sloane. Puis il faut dire que j'étais trop préoccuper par qui est quoi, qui existe ou qui n'existe pas, pour vraiment accrocher aux personnages. Mais je me suis prise d'une grande affection pour Sloane, je pense qu'au fond de moi, je sais réellement pourquoi, mais je ne dirais rien. On suit donc la vie de Maggie et de Sloane, chacune rêve de l'autre dès qu'elle ferme les yeux. C'est assez intriguant, même trop pour le coup, enfin ça été le cas pour moi, j'ai complètement occulté le reste de leur vie et me suis concentre sur le pourquoi. Le pire, c'est que chaque chapitre, on change de fille, du coup au moment où je commençais à passer le truc du pourquoi elles rêvent l'une de l'autre. Bah, je m'intéressais enfin à leur vie et hop, je changeais de chapitre. Ça eut un effet assez frustrant du coup, et je me suis mise à m'ennuyer. Mais la fin est arrivée et les choses sont devenues nettement plus intéressantes. Les choses se sont mises à se mélanger, et là pour le coup va falloir vous accrocher parce que par moment, on ne sait plus qui est qui. Et que dire de la fin, dont je n'ai pas vraiment compris le truc sur le coup, même après réflexion. Mais bizarrement, elle m'a fait tirer larme à l'œil sans vraiment de raison, vu que je n'ai pas vraiment compris du coup, qui est vrai qui est imaginaire. Même si j'ai un léger doute là-dessus. Mais du coup, je pense que cette fin nous laisse imagine la personne que l'on souhaite réelle ou pas, enfin, je pense, une fin trop ouverte pour en avoir la certitude. Si d'autres personnes l'ont lu venez éclairer ma lanterne.
En conclusion, je ressors de ce livre avec un sentiment bizarre, dont j'ai du mal à m'exprimer dessus, du coup ma note ne reflétera pas forcement mon avis. Je me suis ennuyé, mais j'ai adore l'embrouille du cerveau. C'est fait d'une manière assez hallucinante. Mais je regrette d'avoir attendu la fin pour cela, parce que sans ça, j'ai l'impression d'avoir un livre un peu banal. Après j'avoue que je me suis beaucoup focaliser sur le pourquoi des rêves de l'une et de l'autre, sans du coup me laisser bercer par leur vie. Qui est pleine de romance et de tragédie. Une lecture que j'aurais du mal à recommander, parce que je pense que les ¾ du livre peuvent en décourager beaucoup, mais ça vaut vraiment le coup de le finir, parce que la fin est franchement bien réussit, malgré que je n'ai toujours pas trop compris le final.
Lucides de Adrienne Stoltz et de Ron Bass3/5
Lucides de Adrienne Stoltz et de Ron Bass

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emilie Martinez 3284 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines