Magazine Culture

80 notes ambrées de Vina Jackson, l’été sera très très chaud…

Par Sissi De Beauregard @SissiBeauregard

Couverture de 80 notes ambrées de Vina JacksonL’histoire

Luba quitte son Ukraine natale pour s’installer à Manhattan, où elle devient serveuse dans un café. Elle y rencontre Chey, un homme louche, soi-disant négociant en ambre qui disparaît mystérieusement et réapparaît  quand ça lui chante. Chey cache des revolvers dans ses tiroirs de bureaux, mais possède, romance érotique oblige, l’avantage non négligeable d’être le coup du siècle. Il s’éclipse une fois de trop et Luba fait ses valises et devient danseuse dans un Club de Strip-tease. De New-York à la Nouvelle-Orléans, en passant par Londres et les Caraïbes, Luba voyage et s’adonne à diverses expériences artistiques et sexuelles de plus en plus immorales, le tout sans oublier le seul homme qui l’intéresse vraiment, le dangereux Chey.

Mon avis

En dehors de Beautiful Bastard de Christina Lauren, je ne suis ni une connaisseuse, ni une grande lectrice de romance érotique, surtout depuis que j’ai été très gravement traumatisée par cette chose abominable que je n’oserais appeler un livre et encore moins un roman appelée Cinquante nuances de Grey. Mais Milady m’a gentiment envoyé 80 Notes ambrées de Vina Jackson via l’opération Masse Critique Babelio et je l’ai donc lu par curiosité, sans même savoir qu’il s’agissait du tome 4 d’une série de déjà 5 romances (dont 4 traduites en français, toutes dans la collection Milady Romantica).

Et alors ? Alors, étonnamment, une fois ma pudibonderie remisée par devers moi au fond du placard, j’ai trouvé ça plutôt bien. D’abord, c’est bien écrit, très bien même, je ne sais pas si on doit la jolie plume à la traductrice ou à l’auteure, mais c’était une bonne surprise. Ensuite, le personnage principal, la belle Luba, danseuse russe pervertie par le beau Chey est un vrai personnage. Elle n’est pas toujours sympathique, mais elle est réelle, on croit en elle, on s’attache. Et puis, pour une fois, il y a une véritable histoire, ce n’est pas le scénario d’Inception, certes, mais c’est suffisamment intriguant pour nous emmener jusqu’au bout des nombreux voyages de Luba, malgré quelques longueurs. Les scènes de sexe, puisqu’on parle de sexe, ont deux grandes qualités pour le genre. Elles ne sont pas répétitives et elles ne sortent pas de nulle part, elles sont au contraire vraiment intégrées dans le scénario (en revanche, elles sont souvent trash, âmes sensibles s’abstenir). Contrairement à EL James, Vina Jackson n’a pas peur d’appeler un chat, un chat (vous admirerez ici l’utilisation du masculin et le mauvais jeu de mots trop facile que j’évite avec brio afin de ne pas sombrer dans la vulgarité la plus totale et d’éviter que ma mère, qui parfois s’égare sur ce blog, ne fasse une crise cardiaque).

Bref, si vous avez envie de lire une romance érotique sur la plage cet été, lisez celle-ci, elle a tout pour plaire aux amatrices du genre. 

Pour la petite histoire

Comme la Christina Lauren de Beautiful Bastard, le pseudonyme Vina Jackson cache deux auteurs, un homme et une femme, qui se sont rencontrés par hasard dans un train, sur le chemin d’une même conférence portant sur le roman érotique. Loin de vouloir copier 50 nuances de Grey, ils ont au contraire écrit la série 80 notes, beaucoup plus réaliste et beaucoup plus crue, en réaction au roman d’EL James, "tant ils l’ont trouvé niais"(1).  Le premier tome, 80 notes de Jaune, romance érotique BDSM, s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires au Royaume-Uni.

Pour acheter la version papier (16,90€) : c’est par ici

Pour acheter la version numérique (9,99€) : c’est par là

(1) Interview de Vina Jackson sur Elleadore.com

note-4-sur-6-bien

note-4-sur-6-bien

Pour acheter les autres tomes de la série dont j’aime, au passage, beaucoup les couvertures :

Couverture 80 notes de jaune de Vina Jackson (Tome 1)
 
Couverture 80 notes de bleu de Vina Jackson (Tome 2)
 
Couverture 80 notes de rouge de Vina Jackson (Tome 3)
 
Couverture de 80 notes ambrées de Vina Jackson

Le dernier tome, 80 days white,  n’a pas encore été traduit en français.  

Couverture 80 days of white Vina Jackson

Titre original : Eighty Days Amber

Auteur : Vina Jackson (traduction de Angela Morelli)
Genre : romance érotique
Première date de parution : 26/11/2012
Langue d’origine : Anglais
Pays d’origine : Royaume-Uni
Éditeur en France : Milady Romantica (Bragelonne)
Date de sortie en France : 23/05/2014
Prix papier : à partir de 16,90€
Prix numérique: 9,99€
Nb de pages : 384

Screen Shot 2014-06-05 at 07.45.49


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sissi De Beauregard 5049 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines