Magazine Conso

Pourquoi Kate et William auraient dû faire rénover leur palais par Elementesque

Par Elementesque
Le palais de Kensington en pleine rénovation

Le palais de Kensington en pleine rénovation

Depuis que le prince William a quitté ses fonctions au sein de l’armée britannique, il était question que le Duc et la Duchesse de Cambridge, et leur royal enfant, emménagent dans une aile du palais de Kensington, autrefois résidence de la princesse Diana. « L’appartement 1A » comptera ainsi vingt-deux pièces, dont deux nurseries (une de jour, une de nuit), trois cuisines, trois chambres – chacune avec dressing et salle de bains of course, cinq salles de réception et une panic room.

Oui, mais voilà : si les travaux ont été engagés en 2012, initialement pour un montant de 1,5 millions de livres sterling et une fin de travaux en août 2013, tout ne s’est pas passé exactement comme prévu. Aujourd’hui, la monarchie se retrouve embarrassée par un scandale qui froisse les sujets britanniques : le coût exorbitant des travaux, qui s’élève pour le moment à 4 millions de livres sterling (près de 5 millions d’euros) ne semble aujourd’hui plus connaître de limite.

Nous avons cherché à savoir pourquoi le couple royal subit de tels débordements.

Un planning maîtrisé?

L’histoire semble malheureusement assez classique :

29 avril 2011 : Mariage de Kate et William

mi-2012 : Début des travaux de rénovation

22 juillet 2013 : Naissance du petit George

Décembre 2013 : Fin théorique des travaux

Juin 2014 : travaux encore en cours – date de fin inconnue

 On constate que le chantier a à ce jour plus de six mois de retard, ce qui est énorme une fois ramené au délai initial de 18 mois. Le plus grave, c’est qu’on ne connaît pas encore le temps encore nécessaire pour terminer les travaux. Accroche-toi Kate, c’est pas fini!

Un budget maîtrisé?

La monarchie britannique est connue pour ses fastes et ses débordements. Pourtant, en ces temps de crise, la famille royale tentait jusqu’ici d’envoyer des signaux à ses sujets pour montrer ses efforts en terme d’économie. La duchesse Kate est dans ce domaine une élève particulièrement douée lorsqu’il s’agit de recycler ses tenues portées lors des cérémonies officielles, ou d’habiller son fils. Hélas, il semblerait que les Windsor ne soient pas aussi vigilants lorsqu’ils s’agit de rénover leurs nombreux biens immobiliers.

Le diagnostic amiante aurait perms à Kate de savoir que la vieille maison de Mamie Babette n'était pas une si bonne affaire

Le diagnostic amiante aurait permis à Kate de savoir que la vieille maison de Mamie Babette n’était pas une si bonne affaire!

Certes, pour rénover un palais, il faut s’entourer d’excellents artisans et utiliser des matériaux précieux. C’est le cas ici : Kensington fait partie de ces monuments classés qu’il faut soigner et préserver, et il est normal d’atteindre des montants de travaux supérieurs au million de livres sterling.

Le problème est ailleurs : le chiffrage initial des travaux atteignait un montant d’environ 1,5 million de livres (environ 1,9 million d’euros). A l’heure actuelle, alors que les travaux ne sont pas encore terminés, ce montant a presque triplé pour atteindre la somme de 4 millions de livres (5 millions d’euros). Ce budget illimité est la source du scandale actuel car ce projet passe pour un gouffre financier.

Ben alors Kate, tu n’as pas fais faire ton diagnostic amiante-plomb avant d’acheter? Pourtant c’est obligatoire!

Et pourtant, rien n’explique les débordements qui vont advenir : pendant la première année des travaux, 1 million de livres ont été dépensés :

  • 400 000 £ pour la réfection complète du toit (c’est une toiture ancienne, et immense)
  • 600 000 £ pour la remise à neuf de l’intérieur

On pourrait alors se dire, que les travaux sont quasiment terminés… que nenni! C’est alors que viennent s’ajouter, sur la seconde année, plus de 2,5 M£, pour d’autres travaux : remise à neuf de la plomberie et de l’électricité, et désamiantage.

Il semblerait donc que ces travaux de grande ampleur n’aient pas été estimés de façon juste, voire n’aient pas du tout été pris en compte lors de la conception du projet, avant de lancer les travaux…c’est ce qu’on appelle la roulette russe!

Évidemment, il n’est en effet pas normal de tripler un budget de rénovation même pour un bâtiment de ce type, simplement en justifiant cela par des travaux de désamiantage, qui peuvent être identifiés, quantifiés et chiffrés dès la phase de conception et de chiffrage du projet.

Actuellement, le budget de 4 millions de livres sterling comprend a priori seulement les travaux de charpente, désamiantage, électricité, plomberie… il faut encore ajouter toutes les finitions (peintures, ornements, dorures, rénovation des sols, etc…) : le budget risque donc d’exploser encore davantage car sur des rénovations luxueuses ce sont bien les finitions qui coûtent le plus cher!

Tout est bien qui finit bien : ça dépend pour qui

Vous qui vous inquiétez pour la petite famille de Cambridge, soyez rassurés. Non seulement la famille est confortablement logés dans une partie habitable de Kensington, mais contrairement à vous, qui faites rénover votre maison, ils n’auront pas de problème financiers pour terminer le chantier : ce sont les contribuables britanniques qui paieront le surcoût des travaux!

God bless the queen!

Vous qui n’êtes pas Prince ou Duchesse

La-reine-Elizabeth-II (Mamie Babette) pensait rendre service à ses petits-enfants... mais elle doit faire face au scandale

La reine Elizabeth II (Mamie Babette) pensait rendre service à ses petits-enfants… mais elle doit faire face au scandale

On se rend compte que même les grands de ce monde peuvent connaître des déboires lorsqu’ils souhaitent faire rénover leur bien immobilier et qu’ils ne sont pas accompagnés de la manière la plus judicieuse.

Néanmoins, même si vous n’avez pas le budget extensible de la famille royale britannique et que vous ne pouvez pas loger chez Mamie en attendant la fin de vos travaux, ne renoncez pas! Chez Elementesque, non seulement nous réalisons des projets où nous pouvons vous garantir le délai et le coût (car nous savons anticiper les grosses tuiles) mais en plus, nous ne vous embarquons pas dans un projet interminable et coûteux : nous savons vous dire rapidement ce qui est possible de faire avec les moyens dont vous disposez.

En réalité, nous n’aurions pas pu accompagner cette famille, car nous traitons des projets entre 20 et 500 k€…désolé Kate, mais on peut s’occuper de ton pool house si tu veux!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elementesque 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte