Magazine Culture

Le poème de la semaine

Par Claude_amstutz
Se ramasse au fond du Temps
Le secret des longues routes
Visages emplis de vent
Marais ouverts au soleil
Promenade d’un enfant
J’entends le bruit sec des feuilles
Sillons abandonnés où rouillent des charrues
Sombres forêts perdues où passait une fille
Et ses cheveux d’ardoise et ses mains de genêts
Le soir est écarté aux limites du ciel
L’immobilité me convient
Alors les mots
comme des bulles
montent.
 
Quelques traces de craie dans le ciel,
Anthologie poétique francophone du XXe siècle

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claude_amstutz 25354 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines