Magazine Cinéma

Cavale - 7,5/10

Par Aelezig

z24

Un film de Lucas Belvaux (2003 - France, Belgique) avec Lucas Belvaux, Catherine Frot, Dominique Blanc, Gilbert Melki

Prenant.

L'histoire : Bruno s'échappe de prison, où il vient de passer quinze ans. Il se fait aider par l'un de ses anciens compagnons, qui meurt dans un accrochage avec la police. Bruno réussit à rejoindre sa planque, dans un garage, soigneusement équipé. Il voudrait maintenant faire sortir à leur tour ses amis, encore emprisonnés, puis reprendre le combat. Car, nous le comprenons peu à peu, Bruno est un extrémiste de gauche, toujours aussi décidé à changer le monde et à le sauver des griffes du capitalisme. Il tente de demander de l'aide à son ancienne compagne. Mais celle-ci a abandonné la lutte. Elle est mariée et elle a un petit garçon... Et le monde aussi a bien changé... Bruno, seul contre la terre entière, continue pourtant d'y croire.

z25

Mon avis : Un petit polar bien sympa et original, dans un contexte assez rarement traité chez nous : le terrorisme de gauche des années post 68 (à l'instar de la Bande à Baader en Allemagne et des Brigades Rouges en Italie). Le personnage principal n'est pas un gangster ordinaire ; il est complexe, idéaliste et attachant ! Oui, tout ça ! Et il est très intéressant de le voir évoluer, comprenant peu à peu que ses combats de jeunesse sont perdus ; cette sorte d'innocence qu'il portait en lui, sûr de ses actes, de ses amis, et de l'utilité de leur mission, disparaît et une vraie violence gratuite prend alors la place.

Un joli personnage également pour Catherine Frot, en ex terroriste repentie, mariée, mère de famille. Mais elle ne peut oublier tout son passé, elle ne peut s'empêcher de garder une certaine tendresse et surtout une grande loyauté envers Bruno et elle assume ses choix, tous ses choix, avec courage, en essayant de faire pour le mieux, et de préserver tout le monde. Une très belle prestation de la comédienne.

Et ça, j'aime, moi, les jolis personnages, aux profils et aux psychologies bien campés. C'est essentiel, non ?

z26

Beaucoup de péripéties émaillent cette cavale, pourtant filmée sobrement et sans beaucoup de dialogues, et je ne me suis jamais ennuyée. Un bon petit film, vraiment !

Le dénouement est très inattendu ; on ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire, non pas pour se moquer, mais pour se dire que décidément la vie vous offre de drôles de surprises ! Une épopée tragique, romanesque, mélancolique... presque romantique.

Moi qui n'ai pas beaucoup apprécié Rapt ou 38 témoins, me voilà soudain désireuse de mieux connaître la filmo de Belvaux. Ce film fait partie d'une trilogie, dont il est le deuxième, et j'ai très maintenant envie de voir les deux autres (Un couple épatant, et Après la vie) dès que j'en ai l'occasion !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines