Magazine Santé

BISPHÉNOL S: Il pourrait chambouler le cœur des femmes – ICE / ENDO 2014

Publié le 25 juin 2014 par Santelog @santelog

BISPHÉNOL S: Il pourrait chambouler le cœur des femmes – ICE / ENDO 2014Le BPS, Le bisphénol S (BPS), utilisé comme substitut au bisphénol A (BPA), est aussi un perturbateur endocrinien. Cette étude de l’Université de Cincinnati qui montre que le BPS perturbe les rythmes cardiaques chez les femmes, met le doigt sur la difficulté de substitution par de nouveaux composés chimiques, dont on ignore le plus souvent, les effets toxiques. Ses conclusions viennent d’être présentées à la Réunion de la Société internationale d’endocrinologie et de l’Endocrine Society, ICE / ENDO 2014 (Chicago).

Si les nombreux effets sur la santé du BPA sont aujourd’hui de mieux en mieux documentés, appelant à la substitution, et dans ce cas, majoritairement par le BPS, ceux de leurs substituts restent inconnus. Le Pr Hong -Sheng Wang, de l’Université de Cincinnati et son équipe identifient ici de premiers effets néfastes d’un substitut qu’ils qualifient de «  jamais vraiment testé pour la sécurité chez l’homme  »… Alors qu’on a cerné le principe sous-jacent des effets du BPA, soit son interférence avec les actions de l’hormone œstrogène, jusqu’à cette étude, cet effet perturbateur n’était pas clair avec le BPS.

BPS et tachycardie ventriculaire chez les femelles : Cette première évaluation de l’effet sur des cellules et des cœurs de rats, exposés à une dose pertinente de BPS (soit une concentration d’1nM –nanomolaire-) montre une augmentation rapide du rythme cardiaque avec, en cas d’exposition conjointe au stress une arythmie bien plus sévère que chez des rats non exposés au BPS. Cependant, l’exposition au BPS, n’a cet effet de tachycardie ventriculaire que chez les rats femelles, et non chez les rats mâles.

BPS, un effet perturbateur endocrinien : Pour déterminer la cause des effets cardiaques chez les femelles, les chercheurs ont étudié des cellules du muscle cardiaque et constatent que le BPS entraîne des niveaux anormaux de calcium, une cause connue d’arythmie. Un effet similaire à celui du BPA, conclut l’auteur. En bloquant un récepteur des œstrogènes chez les rats femelles, les chercheurs parviennent à supprimer les anomalies du rythme cardiaque suggérant ainsi l’effet perturbateur endocrinien du BPS.

La question de la sécurité des substituts du BPA est maintenant posée.

Source: ICE / ENDO 2014 Common BPA-like chemical, BPS, disrupts heart rhythms in females

BISPHÉNOL S: Il pourrait chambouler le cœur des femmes – ICE / ENDO 2014
Pour en savoir plus sur le Bisphénol


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine