Magazine Culture

La folie amoureuse

Publié le 25 juin 2014 par Sheumas

La passion est tragique et mène à la folie. Folie dévastatrice dans « l’Homme à la tête de chou » puisque l’amant ivre de jalousie tue Marilou avant de sombrer dans la démence ou lente dérive vers des univers parallèles éloignés de la vie. C’est le cas du héros dans « Histoire de Mélody Nelson ». Dans la mer de corail, Mélody disparaît suite à un accident d’avion : « Où es-tu Mélody et ton corps disloqué hante-t-il l’archipel que peuplent les sirènes ? »... (Sinistre actualité de ces paroles qui évoquent une autre disparition d’avion...)

Ivre de douleur, celui qui reste n’a plus qu’une seule ressource : rejoindre les peuples indigènes de Nouvelle-Guinée, les papous, les sorciers de la nuit afin d’essayer de ramener Mélody en priant « les cargos de la nuit ». Définitivement, il tourne le dos à la civilisation occidentale et se rapproche de ce peuple primitif qui croit en ses totems et qui « espère encore des avions brisés ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sheumas 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine