Magazine Culture

Antichambre de ma vie

Publié le 26 juin 2014 par Pointofview @ptofvw

Rentrer chez soi c’est un peu comme voir ce qu’on aurait pu devenir.

Comme un repère muet qui rappel chaque fois que tu redescends dans ta province, les idées évanouies, les carrières tronquées, les rèves avortés de ton lycée. Je dis province sans aucune mauvaise pensée. Ma province c’est l’amour pour toujours. Rien ne pourra égaler les souvenirs construit en elle.

Ca fait mal et ça fait du bien. Voilà qui tu étais, regarde qui tu deviens.

Je rentre dans la chambre d’une amie pas si étrangére et je redécouvre.

De potes en potes, de villes en villes, de pays en pays, elle est si loin la chambre d’adolescente et ses photos placardées d’enfants souriants et grimaçants, ses posters de Transpotting et sa tirelire Notre Dame de Paris…

Les draps sont propres et sentent la lessive. Je m’y enfonce et savoure le cocon retrouvé. Plus de soucis. Demain matin je prendrais un snickers acheté à ED et j’irai zoner au squatte parc l’après midi. Rien n’aura changé.

Je ne sais pas où je vais mais je sais que j’aurais toujours ça. Comme un bijou discret, il ne me quittera jamais. Comme une soupape intemporelle, je crois que je comprend pourquoi certains disent “j’aime mon pays”.

antichambre de ma vie point of view leyacha

LeyaCha

Tags:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pointofview 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine