Magazine Bd

Superman/Batman : Apocalypse

Par Meltingcomics @MeltingComics
Superman/Batman : Apocalypse

De la honte à l'extase

Lors d’une nuit à Gotham City, une mystérieuse fille blonde apparaît tel Arnold dans Terminator. Nue et complètement déboussolée, elle cherche ses repères. Après avoir échappée à un vio… une agression, elle est récupérée par Batman qui cherche à découvrir qui elle est.

Une fois Superman sur place, il se révèle que la jeune fille n’est autre que Kara Zor-El, cousine de Superman. Si ce dernier se précipite dans ses bras, Batman reste plus suspicieux et attend d’éventuelles preuves.
Assurons-nous qu’elle n’est pas sur Terre pour accomplir une tâche plus funeste.

La rivalité entre l’homme de fer et la chauve-souris occupera la première demi-heure du film. Période qui vous apportera d’ailleurs son lot de facepalm. Superman faisant les boutiques et n’acceptant pas la longueur de la jupe de sa cousine représente le summum de la honte.

Pendant ce temps-là Darkseid cherche un nouveau capitaine pour sa garde personnelle. Ayant entendu parler de l’arrivée de Kara sur Terre, il souhaite s’en emparer.

Si le début du film est clairement décevant, la suite est d’un tout autre niveau. Les scènes d’action sont vraiment classes et les différents personnages intervenant durant l’aventure ont tous un beau rôle.
On pourra toujours reprocher une animation qui fait le yo-yo et des dessins pas toujours convaincants, surtout au niveau des visages.

Superman/Batman: Apocalypse commençait mal, très mal. Mais l’action parsemée dans la dernière partie, et plus particulièrement le combat final, m’a fait passer un excellent moment. Me faisant oublier la qualité d’animation et la séance shopping du début –traumatisme. Le combat final sauve ce film fort sympathique. Sinon, j’ai déjà parlé du combat final ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Meltingcomics 477 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines