Magazine Cinéma

- Blackfish de Gabriela Cowperthwaite -

Par Envoldesmots
- Blackfish de Gabriela Cowperthwaite -Résumé :
Tilikum est un orque agressif, en captivité dans un parc aquatique, il a tué trois personnes. A l’aide de témoignages d’anciens dresseurs et d’images d’archives, ce documentaire choc dénonce comment les orques sont traités dans les parcs d’attractions et les conséquences de ce traitement.

Critique :

Ce film met enfin la lumière sur les industries de SeaWorld qui tentent tant bien que mal d’étouffer l’affaire. Malgré la présence de cinq orques en France, le documentaire ne sortira pas dans nos salles obscures. Par contre ne ratez pas le rendez-vous le 29 juin prochain sur Arte pour visionner ce film.
J’avais peur que ce documentaire soit trop militant. D’autant plus que d’habitude, je ne m’intéresse pas trop aux animaux et à leurs conditions de vie. Mais ce film m’a profondément touchée et même profondément choquée.
- Blackfish de Gabriela Cowperthwaite -
Dès le début, des anciens dresseurs témoignent pour nous parler de leur relation avec les orques de manière à ce que l’on s’attache à eux. Mais peu après, ils nous présentent comment ces orques ont été capturés et comment ils sont traités. Ils font la comparaison entre leur vie sauvage et leur vie en captivité. Ce contraste est un premier choc, de quoi me dégouter à jamais des parcs aquatiques.
Le second choc arrive très vite. Le documentaire est en partie focalisé sur Tilikum, un orque de plus en plus agressif qui tue trois personnes : une jeune dresseuse du nom de Keltie Byrne, qu’il noya avec l’aide de deux autres orques présentes dans le bassin. Daniel P. Dukes, retrouvé nu, couvert de contusions, sur le dos de Tilikum. Le 24 février 2010, il lacéra littéralement Dawn Brancheau, sa dresseuse. Ces trois meurtres lui vaudront le surnom de : Tilikum, orque tueuse.
SeaWorld, le parc aquatique concerné a été trainé en justice par OSHA (équivalent de l’inspection du travail aux USA). Bien que ces cas ne soient pas isolés, le documentaire raconte comment les affaires ont été étouffées ou tournées en « accident ». Toute l’atrocité et l’hypocrisie de l’homme est dévoilée au grand jour.
- Blackfish de Gabriela Cowperthwaite -
Au milieu des témoignages, le documentaire nous présente des bouts d’interviews, des reportages, des spots publicitaires, cela m’a permis de faire la différence entre ce que le parc veux nous montrer et ce qu’il faisait vraiment. Cela m’a permis de mieux faire la part des choses notamment pendant l’enquête.
Moi qui ne me sens pourtant pas vraiment concernée par ce sujet, j’ai vraiment été très touchée par ce film. Les nombreuses images, amateurs ou professionnelles, souvent choquantes et la magnifique musique m’ont permis de bien rentrer dans l’histoire.

Conclusion :

Un documentaire rempli de témoignages forts et d’images chocs qui dénoncent parfaitement la condition des orques en captivité. Je conseille vraiment ce film.
Allez vous regarder ce film ?
Prenez soins de vous!
Source :  Le monde/wftv.com/allociné
http://www.blog-les-dauphins.com/enfance-tilikum-orque-tueuse/
http://www.lesnotesdezelda.fr/?p=20070
http://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/10/14/blackfish-en-belgique/
Pour en savoir plus :
 http://www.blog-les-dauphins.com/enfance-tilikum-orque-tueuse/
Pour savoir quoi faire :
http://www.lesnotesdezelda.fr/?p=20070

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Envoldesmots 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines