Magazine Culture

El Mahdy Jr. – Gasba Grime

Publié le 26 juin 2014 par Hartzine

El Mahdy Jr. – Gasba GrimeD’origines algériennes et vivant à Istanbul, El-Mahdi Rezoug est de ces producteurs électroniques intimant les mélanges des genres et le métissage des sonorités non a des fins d’ouverture et de fusion des styles, mais sur l’autel de l’expérience et de la beauté musicale. En témoigne, après un premier LP sur l’américain Boomarm Nation The Spirit of Fucked Up Places, le très juste EP Gasba Grime paru le 9 juin dernier sur Danse Noire, le label franco-suisse fondé par Aïsha Devi qui se propose d’user de la musique comme un medium de communication afin de retrouver une « conscience ancestrale et supérieure ». Vaste programme et chemin de pénitence plus que délectable avec El-Mahdi qui re-contextualise des éléments traditionnels selon le verbe musical contemporain, immisçant des chants arabes dans une dentelle aérienne d’UK Beat, avec une volonté intacte du début à la fin du disque : la préservation de la mystique sous-jacente à ces emprunts historiques comme préalable à une divagation introspective encore plus vaste. Une dualité aspirée dans un creuset commun donc et imagée par l’écart entre l’orientation résolument club du morceau-titre Gasba Grime et celle subtilement méditative de Lost Bridge – par ailleurs remixée par Killing Sound ou la réunion de Vessel, El Kid et Jabu, récents auteurs ensemble d’un double 12″ sur Blackest Ever Black. A quelques anicroches donc de ΚΕΜΑΛ, sous-label de Berceuse Heroique (lire) et proposant des musiques folkloriques grecques revisitées par Vatican Shadow ou Pete Swanson.

Audio


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hartzine 81861 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines