Magazine Côté Femmes

Happy 2

Publié le 27 juin 2014 par Steph2
Demain, tu auras deux ans.
Voilà deux ans que ton merveilleux sourire est entré dans nos vies.
Tu te plais à répéter en riant que demain c'est ton anniversaire, que Mamie sera là et Papy... et Tonton G. aussi... et qu'on mangera des gâteaux.
Demain, tu auras 2 ans.
Je me rappellerais la gorge un peu serrée, le départ à la maternité à l'aube, ton frère qu'on réveille, la playlist qu'on avait préparé, la péri qui n'a pas marché... et toi contre moi. Notre nouvelle vie à 4.
Happy 2
Deux ans pendant lesquels tu nous a prouvé maintes fois qu'avec un deuxième rien n'est tracé ! Tu as fait oublier à ton père son aversion pour les tétines, tu nous obliges à repenser nos principes éducatifs... Pour résumer, tu nous balades souvent allégrement et on te court après en rallotant ! Avec toi, on slalome, on zigzag... On apprend à garder nos nerfs face à tes crises et à réprimer nos sourires face à tes bêtises. 
Mais ce ne sont pas tes réveils nocturnes, encore fréquents... ni ton amour des glaces au chocolat dont tu ne perds même pas la petite goutte sur ton pieds... ou pour l'escalade que nous retiendront de ces premières années. Ce sera ton sourire. 
Tout ton être sourit à chaque minute. Ceux qui croisent ton chemin, ne retiennent souvent que cela, tu les charmes avec ce grand sourire, ce bonheur contagieux qui donne à la plus grise des journées un air de gaieté. 
Tu aimes les ballons, les motos et le ketchup. Tu ne dis pas encore beaucoup de mots mais tu prononces celui- ci avec aisance. Amora et Knor ont de beaux jours de prospérité devant eux avec des consommateurs comme toi ou ton frère. 
Tu réclames déjà ton indépendance. Tu mets tes chaussures tout seul, tu manges tout seul, tu veux t'habiller tout seul... tu te vexes si on t'aide. 
Mais tu es aussi le roi pour venir te blottir et réclamer des câlins. Tu sers très fort et tu te loves contre moi comme tu l'avais fait il y a deux ans pour la première fois. 
Ce week-end, tu seras entouré de ceux qui t'aiment, la famille avec un grand F comme dit ton père, ceux qui depuis deux ans te regardent grandir avec bienveillance. Ceux qui compatissent à nos nuits pourries et qui nous aident à les oublier, ceux qui nous complimentent sur ton agilité, ton humour, ta beauté, ta curiosité et qui nous remplissent de fierté. 
Ce sera la fête, tu criras avec tes congénères.  Il y aura des gâteaux, des bonbons et du ketchup. Ton papa a passé plusieurs soirée à trier les plus jolies photos de toi et vidéos faites cette année pour réaliser un petit film. Une petite bande de souvenirs sur laquelle on te voit grandir. 
Ton frère a choisi ton cadeau avec soin : un petit tablier pour nos séances cuisine en famille. Votre complicité est belle, elle grandit de jour en jour. Vous vous disputez souvent aussi mais c'est toujours éphémère. On ne peut pas lui donner tort, ce serait bien d'arrêter de saccager son commissariat Playmo ! Vous vous créez un monde et des souvenirs loin de nous et c'est un spectacle merveilleux. 
Dimanche, même si la météo fait grise mine, tu voudras aller dehors, mettre tes bottes, sauter dans les flaques et faire de la trottinette. Tu la surveilleras comme le Saint-Graal, et gare à celui ou celle qui tentera de te l'emprunter... je te sermonnerais sûrement, tu as la main un peu trop rapide... En te répétant qu'il faut prêter, ne pas pousser, ne pas taper... tu me rétorqueras un Non plein d'assurance qui me fera froncer les sourcils... tu tourneras les talons et ton oeil coquin me surveillera en coin... ton sourire se dessinera doucement... et en te sauvant tu éclateras de rire !
Happy 2, mon Little Marmot, mon soleil, mon filou, mon petit chou, mon surfeur californien, mon coquin, ma fripouille, mon amour. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Steph2 11754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog