Magazine Culture

Maléfique

Publié le 26 juin 2014 par Lilou Trystram @LitLilou

Petite chronique cinéma aujourd’hui pour reprendre doucement le rythme… Oui, je n’ai pas beaucoup écrit sur le blog ces derniers jours, car j’ai eu une semaine très chargée, et tout est passé trop vite à mon goût. D’autant plus qu’après un an en France, je retourne au Brésil dans une quinzaine de jours pour profiter de mes vacances près de mes amis, qui me manquent TROP ! Eh oui, J-12 et je stresse déjà à fond !

Bref, changeons un peu de sujet en arrêtant de parler de moi et débatons plutôt cinoch, avec un film que je suis aller voir hier et qui m’a presque fait pleurer : Maléfique !

Maléfique
Genre : Fantastique

Réalisateur : Robert Stromberg

Sortie : 2014

Principaux acteurs :

Angelina Jolie

Elle Fanning

Sharlto Copley

Sam Riley

Synopsis : "Maléfique est une belle jeune femme au coeur pur qui mène une vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son coeur pur en un coeur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption…" ( Allociné )

Bande-annonce : Maléfique, en VOSTFR ou ici, en français.

Mon avis : Ce film m’a vraiment beaucoup surprise, tant par le fait que ce soit un Disney ( mais pas comme les autres ), que par l’histoire très bien revisitée de La Belle au bois dormant !

Je pense qu’aujourd’hui, tout le monde connait le conte de fées, que se soit par le dessin animé ou par la lecture… Lorsque j’ai su qu’il allait être réadapté, j’ai eu très peur, vraiment. Je m’attendais à une histoire sans beaucoup d’intérêt, avec la petite morale traditionnelle et les grands méchants, en quelque sorte. En fait, je pensais me rettrouver avec un Disney, tout simplement. Et heu-reu-se-ment, Disney a ENFIN changé de répertoire. Oui, j’en suis consciente, c’est aussi un gros coup de marketing de la part de cette enseigne, mais qu’est-ce que ça fait du bien un peu de changement !

Alors oui, il y a une petite morale de fond, un petit royaume harmonieux qui n’a rien demandé à personne, et bien sûr, un grand méchant loup, ce qui est du Disney tout craché, mais cette fois, au moins, on le leur pardonne, car on nous offre un film de grande qualité visuelle, avec de vrais acteurs et qui sort totalement du côté princesse-cliché ( enfin, à peu près, parce que niveau cliché Disney a encore du boulot ! ).

Je sens que ça va être difficile de chroniquer ce film sans trop spoiler, car il n’est constitué que de révélations, mais je vais essayer. Tout d’abord, le gros plus de ce film ce sont les acteurs. Avouez, il est bien plus facile de se débarasser du côté légèrement niais des personnages Disney avec des vrais acteurs, dont les yeux ne prennent pas la moitié du visage ! ;-)

Angelina Jolie est parfaite dans le rôle de Maléfique. Cynique, mais surtout profondément blessée, je l’ai trouvée très touchante. Car on a retiré  à Maléfique sa raison de vivre, et cela à cause de maux humains, comme l’ambition. Elle a perdu toute sa foi, et sa déception est telle qu’elle désire avant tout se venger. Maléfique est si compréhensible ! D’une certaine manière, cette rupture qui s’opère dans son coeur est une métaphore. Au fond, elle est un peu comme n’importe quelle fille qui tombe amoureuse : elle croit rencontrer le prince charmant, et imagine que tous les hommes sont honnêtes, puis découvre que la confiance n’est pas quelque chose de facile à déposer en quelqu’un. Cette femme est brisée, déçue, et éprouve un sentiment de rage envers elle-même, pour avoir confié ses secrets si facilement à quelqu’un qui ne le méritait pas, et qui dès qu’il en a eu l’occasion, l’a trahie.

C’est à ce moment qu’on comprend pourquoi Maléfique est si désireuse de vengeance. L’évolution de ce personnage est vraiment très importante dans le film. On pensait, auparavant, que Maléfique était simplement diabolique "parce que c’est comme ça", comme disent les parents quand on leur demande pourquoi le soleil se couche. Cette fois-ci, nous avons l’occasion de découvrir l’envers du décor. Personne ne naît prédestiné a faire du mal. Les raisons d’un changement de personnalité sont un débat, encore aujourd’hui, et j’ai adoré pouvoir avoir des réponses sur ce cas précis.

Stephan est répugnant. J’avais envie de l’étrangler, tout au long du film ! Si on s’attache à Maléfique, on déverse forcément notre haine sur ceux qui lui veulent du mal. Je ne souhaite vraiment pas vous spoiler, mais sachez qu’il est odieux.On le comprend, en quelque sorte. Mais on n’accepte pas ses faiblesses si viles et égoïstes, qui nuisent à ce/ceux qu’il devrait aimer et préserver. Je le hais profondément, et je pense que je n’ai jamais eu autant envie de faire du mal à un personnage, mais il est impossible de le pardonner, quand on a une si bonne actrice qui nous fait ressentir toute sa douleur et sa peine.

Sharlto Copley intérprète très bien son personnage : je pense que ça peut être très difficile de jouer une personne qui devient folle, ou méprisante. Mais par rapport à Maléfique je l’ai trouvé très légèrement en dessous. Il faut dire qu’Angelina Jolie était particulièrement expressive !

Ensuite, Aurore m’a semblée un peu "fade". Selon moi, il manquait de spontanéïté dans le personnage, et Elle Fanning était peut-être pas assez convaincante dans son rôle. J’ai trouvé Aurore très naïve, mais cela est sûrement dû au personnage, mais surtout très "gnangnan". En même temps, vivre avec trois petites fées un peu débiles ne doit pas être très positif dans son éducation. Par contre, sa déception est très bien jouée quand elle retrouve son père.

Maléfique : apprenez-en plus sur les personnages du film

Et j’en viens à l’erreur du réalisateur ( ou de Disney, je ne sais pas trop ), lorsque les trois petites fées du bonheur sont venues "répandre la joie et la bonne humeur". Ce sont, à mon avis, des personnages qui n’apportent pas grand chose à l’histoire. Alors certes, elles étaient indispensables dans le sens où elles avaient pour mission dans le film de donner leur bénédiction à Aurore, mais je trouve qu’à la limite on aurait dû introduire les sept fées, comme dans le conte original, car sincèrement ce trio de "bonheur" ne m’a pas du tout fait rire et ramène en force le côté "nunuche" de Disney. Alors, certes, j’ai apprécié la présence d’Imelda Staunton, qui joue Umbridge dans Harry Potter, mais dans ce cas-ci, le ridicule tue, malheureusement.

Et mon gros, gros problème avec la fin, c’est que pour une fois Disney aurait pu jouer dans l’originalité en prenant quelqu’un d’autre qu’un prince pour le côté romantique de la princesse… Eh ben non ! Toujours les princes, toujours ! C’est vraiment dommage, car la fin du film laissait entendre que cette douce Aurore épouserait notre cher prince Philippe ( désolée pour le spoiler, mais c’en est pas vraiment un, car nous sommes dans un Disney voyons, faisons les princesses épouser des princes, il n’y a pas de mal à ça !! ). Ok, il n’est pas moche Philippe, mais ils pourraient pas changer un peu les fins, chez Disney ? Pff… Pendant la moitié du film, ils m’ont laissée croire qu’elle connaîtrait une belle histoire d’amour avec quelqu’un qui la connait depuis son plus jeune âge, on m’a donné plein d’espoir, pour au final tout gâcher…Aurore aurait été beaucoup mieux avec lui qu’avec un jeune homme, certes, aceptable, mais qui n’est on-ne-peut-plus gnangnan et royal-je-me-salis-pas-les-mains ! Enfin, bref, je me demande ce que vous en pensez, vous…

Sam Riley… J’en suis tombée amoureuse, dans son personnage de fidèle serviteur de Maléfique ! Et quel dommage, qu’une certaine princesse n’ai pas été conquise par ces beaux yeux… Bon, je divague là ! Mais j’ai trouvé qu’il incarnait à la perfection Diaval, et que les moments où il se plaignait étaient plutôt drôles ( aah, tu vois Disney que tu es capable de faire rire sans personnages cruches ! ). Mais bon sang de bonsoir, je reviens là-dessus, je sais, mais pourquoi ne pouvait-il pas finir avec Aurore, ça crève les yeux qu’il en est amoureux ! Ohlàlà, je suis vraiment déçue par la fin… Bien sûr, je comprends aussi qu’il ait pu devenir très proche de Maléfique, mais je ne sais pas, je pense qu’elle aurait pu le considérer comme son fils, d’une certaine manière.

Maléfique

Pour changer un peu de sujet, passons à la partie graphique. Maléfique est un vrai bonheur pour les yeux. Que se soit pour les décors féeriques de la Lande, ou des détails dorés des armures, j’ai vraiment été séduite par le côté effets spéciaux. La 3D apporte pas mal de choses, pour une fois, mais je ne trouve pas qu’elle soit indispensable pour passer un bon moment. Ma seule déception concernant ce topic sont les fées, qui, vous l’aurez compris, sont pour moi la grosse gaffe du film dans tous les domaines. Pour moi, les trois fées étaient beaucoup trop synthétisées, et donnaient l’impression d’être en plastique. J’ignore si c’est pour des raisons techniques ou par simple choix, mais je les trouvait beaucoup trop artificielles.

A part ça, les costumes sont très beaux, et j’ai vraiment apprécié la manière dont le réalisateur a choisi de filmer certaines scènes, comme celles où Maléfique suit Aurore et la surveille. Cela donne vraiment l’impression que c’est une ombre, ce que souligne Aurore quand elle découvre l’existence de sa bonne marraine, une fois grande.

Bien sûr, beaucoup de choses changent par rapport au conte original, mais cela ne m’a pas plus dérangée que ça, et c’est plutôt un point positif pour ma part puisque je m’attendais vraiment à une nouvelle histoire, et non pas à quelques changements comme pour le dessin animé !

Mais l’un des points les plus importants, bien sûr, c’est de savoir pourquoi ce film m’a autant émue, et pourquoi j’en suis sortie si chamboulée. Car malgré la morale omniprésente de Disney, Maléfique nous raconte l’histoire d’une femme, qui hérissait des épines autour de son coeur, pour le protéger afin de supporter le monde cruel et sans pitié des hommes. L’histoire d’une femme qui avait perdu toute confiance, et qui pour mieux se défendre cachait ses sentiments derrière ce mur infranchissable. Et malgré tout, un enfant, un simple enfant qu’elle était censée haïr, insouciante, innocente, lui a redonné la joie de vivre et le sourire.

( instant fille trop sensible fini, vous pouvez revenir sans crainte de fondre en larmes :-D )

Ma note : J’hésite… Mais disons 8,5/10. Malgré le côté Disney & cie, j’ai passé un merveilleux moment en regardant Maléfique. Ca faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas fait ( presque ) pleurer, et n’étant pas une sentimentale à la base, c’est un exploit ! Les acteurs sont tous globalement très bons, mais j’ai une petite préférence pour l’intérprétation d’Angelina Jolie, qui fait vivre à 100% le personnage complexe de Maléfique. Un film que je vous conseille absolument pour passer un bon moment avec ses amies !

Le petit truc en plus…

Maléfique

Elle Fanning, qui interprète Aurore,dans Maléfique, est née en 1998 et est la plus jeune soeur de Dakota Fanning. Elle joue pour la première fois à l’âge de 18 mois seulement, son premier rôle étant celui de sa soeur plus jeune dans le film Sam, je suis Sam.

Lilou



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Maléfique [Bande-annonce 2]

    Maléfique [Bande-annonce

    Nouvelle bande-annonce et affiche du film Maléfique.Découvrez la nouvelle bande-annonce et l'affiche du film Maléfique, qui révèle l'histoire méconnue de la plu... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Maléfique: Conférence de presse parisienne

    Maléfique: Conférence presse parisienne

    La conférence de presse MaléfiqueLe 6 mai dernier, Disney organisait une journée Maléfique d'exception avec la projection des premiers extraits du film réalisé... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Maléfique - Disney

    Maléfique Disney

    Caractéristiques : Genre : Jeunesse / Fantastique Grand format : 267 pages / 16,00 € Space Résumé : Tout le monde croit connaître l’histoire de La belle a... Lire la suite

    Par  Jake
    CULTURE, LIVRES
  • La musique argentine en deuil : Horacio Guarany est décédé [Actu]

    musique argentine deuil Horacio Guarany décédé [Actu]

    "Le folklore pur sucre", titre le supplément culturel de Página/12 Il était né à Las Garzas, petite agglomération rurale de la province de Santa Fe, le 15... Lire la suite

    Par  Jyj9icx6
    AMÉRIQUE LATINE, CULTURE, DANSE
  • JACKIE - Natalie Portman

    JACKIE Natalie Portman

    L’histoire : 22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des Etats-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa... Lire la suite

    Par  Justinteresting
    CINÉMA, CULTURE
  • Charlotte, fille aînée du Roi fou George III

    Charlotte, fille aînée George

    Princess Royal    Le 29 septembre 1766, la Reine d’Angleterre Charlotte de Mecklenburg-Strelitz accouche d’une petite princesse. Lire la suite

    Par  Plumehistoire
    CULTURE, HISTOIRE
  • Pamela

    Pamela

    " Pamela Churchill est totalement amorale, bien au-delà du bien et du mal.... Lire la suite

    Par  Apollinee
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Lilou Trystram 7 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine