Magazine Culture

Police des Mœurs l’interview

Publié le 27 juin 2014 par Hartzine

PDM00Police des Mœurs est la trame sonore de la nuit nucléaire, un moment transitoire vers un monde post-technologique et post-écologique. Je découvrais d’un bloc le label montréalais Visage Musique (lire) et voilà en substance ce que l’on pouvait lire à l’encontre du groupe dont on s’empressera de publier en suivant la face A d’un split sur le même label avec Frank (Just Frank), La Politique de la Division (lire). Il y avait tout ce qui faisait nos nuits d’alors en quelques morceaux dont un premier maxi paru en mai 2011 et comprenant les saillies aussi concises qu’efficaces, Ville Souterraine et Monde Fallacieux. A la synth-pop chromatique et duveteuse de Gold Zebra (lire), répondait ainsi celle froide et anguleuse de la bande emmenée par Francis Dugas. Depuis lors, on ne les a jamais vraiment quitté, notamment à l’heure de leur grand saut discographique et transatlantique, du maxi Les Mécanismes de la Culpabilité (lire) au récent split avec Essaie Pas (lire) sur Atelier Ciseaux, en passant par ce premier LP éponyme et incontournable sur la structure néo-berlinoise instiguée par Alessandro Adriani, Mannequin Records (lire). A l’heure où le groupe s’apprête à franchir l’océan afin d’entamer sa première tournée européenne, on a donc décidé de mettre les petits plats dans les grands, avec en plus d’un entretien avec Francis à découvrir ci-après, une mixtape confectionnée par ses soins en fin d’article en plus du remix exclusif de Ta Fin du Monde par Jordan Dare. En somme, tout ce qu’il faut pour se radiner la bouche en cœur le 4 juillet prochain à l’Espace B (Event FB).

Audio (PREMIERE)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hartzine 81861 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines