Magazine Culture

Manuel de l'arriviste littéraire (20) Les opinions politiques

Par Pmalgachie @pmalgachie
Il y a des sottes gens qui vous affirmeront que la politique n’a aucune importance en littérature et qu’il faut vous en garder comme de la peste. Ne les écoutez pas ! Vous serez obligé au contraire de faire de la politique. Mais quelle politique, demanderez-vous ? Peuh ! Ça dépend des années, des mois, des semaines, des jours même. Votre conduite doit s’inspirer rigoureusement des indications que donne la girouette de la mode. Évitez de vous singulariser et de faire montre d’opinions politiques que les gens influents méprisent. Suivez le courant. Si c’est nécessaire, soyez anarchiste, royaliste, socialiste, patriote, antipatriote, clérical, anticlérical. Girouette ! Girouette ! Ne contrariez personne. Abondez toujours dans le sens de celui qui peut vous servir. En ce moment, la mode dans les milieux mondains que vous devez fréquenter pour arriver à la gloire, est au nationalisme. Soyez donc plus nationaliste et plus royaliste que Léon Daudet lui-même. C’est difficile mais avec de l’entraînement on peut y arriver. En résumé. N’ayez pas d’opinions politiques permanentes… Ayez-les toutes en réserve, ça vaudra mieux. P.-S. La présentation de cette série d'articles publiés dans L'Aurore en 1914 se trouve ici. Ils ont été retrouvés grâce à Gallica.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pmalgachie 8226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines