Magazine Culture

Eugène Delacroix, le plus légitime des fils de Shakespeare

Publié le 28 juin 2014 par Pralinerie @Pralinerie
Un titre sobre et humble comme on les aime ! Pour une vingtaine d’œuvres et trois panneaux. Oui, tout va bien au Musée Delacroix. Comme Joséphine, c'est une expo "anniversaire" : 450 ans ce cher Shakespeare ! L'occasion de sortir quelques lithographies des réserves...

Eugène Delacroix, le plus légitime des fils de Shakespeare

Delacroix, Hamlet fait jouer aux comédiens la scène de l'empoisonnement, 1835

Cette très courte exposition présente essentiellement des lithographies d'Hamlet que Delacroix s'est plu à illustrer. Et les pierres lithographiques qui ont permis l'impression. On nous raconte aussi que Delacroix s'est pas mal baladé en Angleterre (où il a pu dessiner quelques tombes de Westminster). Ah, et Chasseriau l'a suivi en illustrant Othello. Et puis c'est tout !  C'est donc une toute petite exposition qui ne dit pas grand chose si ce n'est que Delacroix (comme beaucoup de Romantiques) a été fasciné par Hamlet. Qu'il en a dessiné les épisodes clés avec brio : fantôme vengeur, mise en abyme de la scène des comédiens, folie d'Ophélie, etc. Mais on s'attend à plus ! Parce que nous montrer les litho et les pierres, c'est sympa, mais bon c'est un peu léger. Et nous expliquer la technique, c'est très bien, mais ça fait vraiment remplissage ici. Alors certes, on nous présente des pièces écrites par Delacroix, inspirées certainement du grand dramaturge anglais. Et un tableau de Roméo et Juliette. Mais ça ne suffit pas à convaincre le visiteur de la pertinence du propos.  Il manque à cette expo quelques œuvres et surtout un propos plus nourri sur la filiation shakespearienne de Delacroix. Parce qu'on sort en se disant que l'expo est tout sauf légitime !
Mois anglais Shakespeare

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine