Magazine Culture

Chad Vangaalen

Publié le 28 juin 2014 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

cvgshrinkd Chad VangaalenNous n’avions plus de nouvelles de Chad Vangaalen depuis son excellent 4ème album DIAPER ISLAND sorti en 2011. Fort heureusement, le musicien ne nous a pas oublié et nous fait découvrir l’univers folk country à tendance expérimental (et bien plus encore) de son dernier opus, SHRINK DUST.

Chad Vangaalen alterne à merveille entre ballade folk, presque country par moment et rock plus expérimental et lo-fi. L’artiste ose les effets (Monster), tente des trucs qui ne sont pas gagnés d’avance (Frozen Paradise) et peut encore se permettre de ne pas tomber dans la facilité des mélodies easy-listening. Il brouille les pistes, il ne se laisse pas prendre au piège par un style bien défini et arrive de titres en titres à nous surprendre. Et on aurait tendance à le suivre et à adhérer à sa façon originale de composer des chansons.

chadktk Chad Vangaalen

Si vous appréciez les ballades folk ou country (Cut off my Hands, Lila, Weighed Sin, Hangman’s Son), si vous avez un penchant pour le rock un peu noisy, un peu sombre et lo-fi (Where are You, Frozen Paradise, Monster, vous ne serez pas déçus. Mais si comme nous, vous adorez quand le musicien se lance dans le rock psyché, vous serez donc charmé par "Leaning on Bells", sans doute le meilleur titre de l’album.

Chez Chad Vangaalen il y a parfois cette pointe de folie, de nonchalance et d’expérimentation que pouvait avoir Beck, il y a cette désinvolture musicale frisant le génie à la manière d’un Kurt Vile. L’univers original de SHRINK DUST mérite qu’on en parle à une plus grande échelle et qu’on tire notre chapeau au songwriter canadien.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14005 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog