Magazine Cinéma

Patty Hearst

Publié le 28 juin 2014 par Olivier Walmacq

10

Genre: Drame

année:1988

durée: 1h45

L'histoire: Patricia Hearst, fille d'un puissant magnat de la presse, est kidnappée par le SLA un mouvement armée d'extrême gauche . En peu de temps elle devient la complice de ses ravisseurs. A t-elle adhérer à leur cause ou cherche t-elle simplement à survivre?

La critique de Nicos31:

Inspiré d'une histoire vraie, "Patty Hearst" est un film méconnu et qui, s'il mérite d'être redécouvert, c'est seulement pour la performance de son actrice principale. Mis en scène par Paul Schrader, ce film s'appuie sur le témoignage (sous forme de livre) de Patty Hearst qui raconta les évènements tels qu'elles les avaient vécus. D'abord victime, ensuite complice, son rôle dans les crimes commis par les membres du SLA durant sa captivité est encore flou. Lors de son procès elle plaida avoir été victime du syndrome de Stockholm. Elle fut condamnée à 7 ans de prison mais sa peine fut commuée par la président Jimmy Carter... elle sortie au bout de 22 mois. 

12

"Patty Hearst" est une oeuvre assez désarçonnante de par sa mise en scène vraiment simpliste et de son interprétation assez plate. Je n'ai pas vraiment su quoi penser en voyant ce film mais ce qui est sûr, c'est que le tout repose sur une performance, à mon avis celle de Natasha Richardson. Elle seule semble vraiment s'investir dans son rôle et c'est ce qui rattrape quelque peu le manque de profondeur du film. La comédienne nous fait partager la descente aux enfers d'une jeune femme fragile qui, pour survivre aux multiples sévices physiques dont elle sera la victime, n'hésitera pas à se faire la complice de ses ravisseurs.

14

Criante de vérité, elle offrait ici une performance que je trouve tout bonnement incroyable! J'ai totalement adhéré à la force de son interprétation. L'intérêt que je porte pour ce film se résume à la seule présence de la comédienne car je trouve que c'est sans doute l'un des films les moins réussis de son metteur en scène. La réalisation se montre faiblarde et l'intrigue peu structurée. Regrettable tellement elles avaient un grand potentiel.

11

L'ensemble manque de profondeur ce qui est d'ailleurs fort regrettable. Traitant ici d'une époque troublée durant laquelle les idéaux se heurtaient à l'autorité, Schrader n'arrive pas à convaincre. Il faut dire que pour raconter une telle histoire, il aurait fallu plus d'une heure quarante cinq pour bien la développer. Ici tout est survolé, si bien que l'on peine à accrocher aux évènements qui se déroulent à l'écran. En conclusion, "Patty Hearst" est un film plein de défauts mais qui sont rattrapés par la performance puissante de son actrice principale. Une semi-déception en somme. A voir pour Natasha Richardson vraiment impressionnante !

Note: 13.5/20

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines