Magazine Cinéma

Deux livres pour tourner complétement la page de la coupe du monde 2010

Par Filou49 @blog_bazart
29 juin 2014

 A l'heure où l'équipe de France de football joue demain soir un match terriblement important ( comment ca, vous n'êtes pas au courant?) lui permettant d'accéder au quart de finale de la Coupe du Monde, un résultat qui serait un très bel objectif et qui lui permettrait certainement de tourner la page de leur dernière dramatique coupe du monde, j'ai lu récemment deux ouvrages qui reviennent justement à leur manière sur cette Coupe du Monde et sur les conséquences tragiques, en terme d'image médiatique notamment qu'elle a renvoyé aux yeux de l'extérieur.

  1. Affreux, riches et méchants, Un autre regard sur les bleus; Stéphane Beaud

affreux

Depuis leur grève lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, en juin 2010, les joueurs de l'équipe de France de football souffrent toujours d'une image exécrable dans les médias et dans l'opinion publique, du moins avant le début de ce mondial 2014.Qu'est-ce qui explique cette durable infamie ?  Pour répondre à cette question, ce livre écrit par le passionnant et très compétent sociologue Stéphane Beaud dont j'apprécie énormément le travail à travers les ouvrages que j'ai lu de lui, poursuit la réflexion initiée en 2011 avec Traîtres à la nation ?, un ouvrage dont j'avais entendu parler mais que j'avais malheureusement raté la lecture.  dont il reprend certains éléments d'analyse.En collaboration avec Philippe Guimard, Stéphane Beaud essaie dans ce passionnant ouvrage pas si ardu que cela de porter un regard sociologique sur cette affaire en confrontant les trajectoires sociales des joueurs aux transformations récentes du football professionnel.
Deux livres pour tourner complétement la page de la coupe du monde 2010
Voilà un travail subjectif, documenté, qui va à l'encontre des idées recues et qui personnellement embrase des thèses et des domaines qui m'interessent énormément : l'éducation, le determinisme social, et les relations entre les footballeurs et la presse dans son ensemble. L'ouvrage démontre notamment de façon détaillé à quel point les rapports entre journalistes et footballeurs professionnels sont devenus plus conflictuels au fur et à mesure des transformations qu’ont connues à la fois le football professionnel et la presse sportive.Les auteurs vont tout au long du livre tente d'analyser les raisons de ce fiasco de Knysna  à travers diverses comparaisons (notamment avec l'équipe de France 98) et nous démontre pourquoi cet acte est bien plus qu'une simple rébellion entre « caïds immatures » et fédération dépassé. Son développement très pertinent nous permet de prendre du recul avec les violentes accusations d'alors et donnent à ce groupe surmédiatisé, fissuré de l'intérieur et en rupture avec son sélectionneur quelques arguments qui me manquaient à une analsye détaillée de l'affaire. circonstances atténuantes.

Affreux, riches et méchants  re-contextualise les différents affrontements entre journalistes et joueurs ( la récente affaire Patrice Evra ou encore le pétage de plomb de Cyril Jeunechamp) et permet de mieux comprendre la violence des réactions de certains joueurs face à ce qui s’apparente, de leur point de vue, à des agressions de la part des médias. Passionnant  et je le conseille vivement à tous ceux qui comme moi sont très intéressés par ces thématiques..

2. Knysna, Francçois Manardo

knysna
Là, si quelques passages sont commun avec le livre de Beaud, notamment sur la dégradation des relations entre médias et joueurs de l'équipe de France, on n'est pas dans le même genre de livres... On n'a pas affaire à une naalyse sociologique complexe et érudite, mais  un témoignage d'un des acteurs de la fameuse grève de Knysna qui a définitivement ridiculusé l'Equipe de France au Mondial 2010.

Nommé chef de presse de Fédération française de football en 2007, François Manardo  nous relate  avec un recul salutaire de quatres années, l’historique de la déconfiture de l’équipe de France survenue en 2010 lors de la coupe du monde en Afrique du Sud.François Manardo confirme que la fracture entre le sélectionneur de l’équipe de France, Raymond Domenech, et les joueurs était bien plus ancienne. Ce climat délétère a gangréné le groupe et fini par ronger les joueurs, au point de faire «une énorme connerie», dixit Patrice Evra.

L’auteur raconte comment cette Coupe du monde a dérapé, comment les joueurs ont perdu le contrôle et le rôle déterminant de Raymond Domenech dans cette histoire. Symbole de cette mauvaise ambiance, l’attitude de Thierry Henry, plus vraiment concerné depuis sa mise sur le banc.

Deux livres pour tourner complétement la page de la coupe du monde 2010

Contrairement au livre de Stéphane Beaud, les joueurs de l'équipe de France ne sont pas vraiment épargnés par l'analyse de Manardo, mais ils paraissent quand même un peu dépassés par l'amateurisme visiblement ahurissant qui avait lieu en haut lieu de la Fédération Française de Football, entre un Président qui semble ne plus rien controler et un sélectionneur manipulateur et qui n'en fait qu'à sa tête.

Si le livre n'apporte finalement pas grand chose de nouveau sur ce scandale de Knysna, par rapport à tout ce que j'avais lu dessus à l'époque, et si Manardo a tendance à ne pas vraiment assumer ses propres responsabilités, et à se donner un rôle un peu trop passif, les passages racontant le quotidien d'un attaché de presse au sein d'une équipe de football m'ont énormément captivé, vu mon intéret énorme pour le domaine de la presse.

Un livre qui se lit quasiment comme un suspens, même si on en connaissait évidemment dès le début son dénouement, tragique et absurde...

Bref, un livre qu'on referme en espérant que cette coupe du Monde 2010 n'est bientot plus qu'un lointain souvenir!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines