Magazine Culture

LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica (Centre André François)

Publié le 29 juin 2014 par Lucie Cauwe @LucieCauwe
LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)
Ci-dessous, un texte de l'auteur-illustrateur Etienne Delessert à propos du départ forcé de Janine Kotwica, à la fin septembre, du poste de directrice artistique du Centre André François (Margny-lès-Compiègne) qu'elle occupait depuis sa création il y a quatre ans.
Le milieu de la littérature de jeunesse connaît bien et depuis longtemps Janine Kotwica, inlassable défenderesse de l'art.
Le texte d'Etienne Delessert a été censuré par le site Ricochet auquel il avait été initialement proposé.
Je le reproduis d'autant plus volontiers et vous invite à le partager.
LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)
VOULEZ-VOUS JOUER AVEC STASYS?
C'est le jeu des ressemblances, qui me rappelle comment Gaston Gallimard fit un jour copier, très soigneusement, les dessins du Petit Prince, alors qu'il était "fatigué" de devoir demander les droits de ces images à l'éditeur américain Harcourt Brace pour chaque réédition...
Regardez bien: cette fois le jeu est assez facile. Stasys Eidrigevicius a dessiné une page d'ouverture pour le catalogue de son exposition au Centre André François de Margny-lès-Compiègne. Et comme il est un artiste, n'est-ce pas, il a signalé sa présence en cette petite ville, mais a omis de mentionner le nom exact du lieu.
Aussi Janine Kotwica, qui a créé le Centre voici quatre ans et y a organisé 13 expositions, a-t-elle découvert le 21 juin que la nouvelle directrice, Catherine Palomar, avec beaucoup d'application, avait corrigé cette erreur à la main sur chacun des catalogues. Il faut bien justifier son emploi du temps.
LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)
Les choses se dégradaient depuis avril, lorsque la municipalité a nommé cette directrice improvisée pour "encadrer" Janine (c'est un assez joli mot!) qui, depuis quinze ans avait organisé avec passion et grand talent des expositions dans cette localité.
Nous savons tous que illustration - ou dessin graphique - est un Art à part entière, qui souvent transpose les humeurs politiques et sociales du moment bien mieux que ce que l'on appelle "Art pur": il nous faut des histoires, des images magiques, dès l'enfance.
Il nous faut donc des personnes qualifiées pour mettre en valeur ces images essentielles, pour affirmer leur pouvoir.
Stasys Eidrigevicius, Gilles Bachelet, Alain Gauthier, Emmanuelle Houdart, Louis Joos et bien d'autres ont confié leur œuvre à Janine Kotwica, cette infatigable voyageuse qui parcourt l'Europe des ateliers, et a su présenter finement dans ses écrits l'esprit et la couleur de leurs créations. Elle a aussi, bien sûr, réveillé en France l'intérêt pour André François, par plusieurs expositions de cet immense artiste de réputation mondiale
Kotwica n'est plus au Centre André François, sa démission a été acceptée "cordialement" par le maire. Que va devenir sans elle ce lieu d'exposition appuyé inconditionnellement par la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) et soutenu par les deniers publics de la Région? Cela pose clairement la question du financement public de la culture, qui a fonctionné en France assez remarquablement depuis la guerre: en période de difficultés économiques, va-t-on devoir recourir uniquement, comme aux Etats-Unis, à un appui de sponsors privés, avec toutes les conséquences que cela peut comporter?
Etienne Delessert
Quelques-unes des images de Stasys Eidrigevicius exposées au Centre André François jusqu'au 30 août.

LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)

Chèvre, "Quelques histoires miraculeuses", 1988.


LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)

La grande des trois frères, 1982.


LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)

Le Chat Muche, 1982.


LB nit Etienne Delessert et son engagement aux côtés de Janine Kotwica  (Centre André François)

L'homme cent têtes, visuel de l'exposition.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lucie Cauwe 18985 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines