Magazine Culture

Le quatrième mur

Par Antoine06 @AVissuzaine
Voler deux heures à la guerre. C’est le projet insensé de Samuel, rebelle pacifiste grec, en montant Antigone à Beyrouth dans les années 80. Georges, son fidèle ami français l’aidera dans ce projet. Au-delà du thème difficile de la guerre et de ses massacres, Sorj Chalandon nous parle aussi d’amitié, de promesse et d’idéaux dans ce roman, Prix Goncourt des lycéens 2013. "Un voyage au cœur des hommes blessés" précise l'auteur dans sa dédicace. L’écriture habile de l’auteur passe de messages d’espoir et d’Amour à l’atmosphère pesante d’un Liban déchiré basculant le lecteur d’un monde à l’autre.
LE QUATRIÈME MUR
« Imane a relevé son foulard blanc, laissant échapper une mèche fauve. Je l’observais sans bruit lorsqu’elle a capturé mon regard. J’ai détourné les yeux. Elle a souri de ma gêne. Nous étions une cinquantaine dans l’obscurité, assis sur des parpaings, entre deux immeubles délabrés. Un terrain vague transformé pour une heure en scène de théâtre. Pas d’estrade. Un portique bricolé dans la poussière. La Palestinienne était assise de côté. Sa main cachait ses lèvres. Elle me traduisait le poète Mahmoud Darwich, attendant que le récitant finnisse sa phrase pour la répéter. »
Le quatrième mur, Sorj Chalandon,  Grasset, ISBN 978-2-246-80871-8


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antoine06 1829 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines