Magazine Culture

[Critique] Rayon Hommes de Camille Saféris

Par Glossnroses @MarionWlad

En matière de lecture, je ne fonctionne quasiment qu’au bouche à oreille, je n’ai lu pratiquement que des romans que l’on m’a conseillés. Je suis donc presque assurée d’aimer ce que je vais lire. Mais quand j’ai vu le résumé du roman de Camille Saféris, je me suis dit "pourquoi pas ?" En plus, cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de comédie romantique et j’avoue qu’en débutant la lecture de Rayon Hommes de Camille Saféris, je me suis rendue compte que cela m’avait manqué…

rayon hommes camille saféris

Le pitch :

Barnabé change de service, il passe du rayon bricolage au tout nouveau rayon des Grandes Galeries : le rayon homme ! Ce concept souhaite dire adieux aux sites de rencontres en ligne pour encourager les femmes à choisir leurs hommes comme elles choisiraient leurs nouvelles chaussures. Barnabé n’est pas très enchanté par la promotion de ce système où tous les hommes exposés portent une étiquette. Zoé, au début moqueuse, en est ravie et devient une fidèle cliente. Finalement, ce rayon superficiel et commercial pourrait peut-être voir naître une belle histoire d’amour !

Ma critique :

camille saféris
Ce qui m’avait attirée plus que la quatrième de couverture encore c’est l’auteur. Camille Saféris est scénariste et auteur d’un vingtaine d’ouvrages et best-sellers tels que Je parle le Parisien ou Le Kamasûtra toute seule. Je me suis dit que même si le roman n’était pas terrible, il serait forcément bien écrit. Non seulement ce dernier point est respecté, mais en plus j’ai trouvé son roman plus que sympathique. Chaque soir, je n’avais qu’une hâte : retrouver les péripéties des personnages Barnabé et Zoé.

rayon hommes 4ème

En parcourant l’ouvrage, on sent bien que l’auteur est scénariste. En effet, j’avais l’impression de regarder une bonne comédie romantique américaine bien drôle et bien crue comme je les aime. Les échanges entre Zoé et sa meilleure amie sont tout simplement magiques et c’est ce qu’on apprécie puisque n’importe quelle fille se retrouve dans ces dialogues. Quant au personnage de Barnabé, c’est le type devant qui on passe tous les jours sans vraiment y faire attention et puis un beau jour, on le remarque ! Un grand classique mais bien sûr ce genre de scènes fait toujours son petit effet ! Enfin, personnellement, j’ai bien apprécié.

Les filles, (…oui les filles parce qu’il me semble que ce roman sera plus apprécié par les femmes plutôt que les hommes), je vous recommande ce roman qui saura parfaitement accompagner vos moments de farniente à la plage !

Éditions La Musardine
14 €


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lovelace - Critique

    Lovelace Critique

    Témoignage sensuel, poignant et émouvant d'une vie tragique !Amanda Seyfried prête ses traits à l'actrice X Linda Lovelace, célèbre pour son rôle dans le film... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Le Vent se lève - Critique

    Vent lève Critique

    Un Miyazaki en demi-teinte !Pour tirer sa révérence, Hayao Miyazaki, le célèbre mangaka et réalisateur de films d'animation japonais, revient avec un film plus... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Tonnerre - Critique

    Tonnerre Critique

    Coup de foudre à Tonnerre !Avec son nouveau film, Guillaume Brac nous livre une comédie sentimentale qui vire au thriller sombre sur la fin avec cette histoire... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • The Ryan Initiative - Critique

    Ryan Initiative Critique

    La mauvaise initiative !L'agent Jack Ryan reprend du service pour sa 5ème mission cinématographique, après À la poursuite d'Octobre rouge, Jeux de guerre, Dange... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • 12 Years A Slave - Critique

    Years Slave Critique

    Un des meilleurs films de ce début d'année !12 Years A Slave, drame de Steve McQueen qui a remporté le Golden Globe du meilleur film dramatique. Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Dallas Buyers Club - Critique

    Dallas Buyers Club Critique

    Oscars Buyers Club !En 1986, à Dallas, un cowboy homophobe Ron Woodroof (Matthew McConaughey) est diagnostiqué séropositif, il ne lui reste plus que 30 jours à... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • American Bluff - Critique

    American Bluff Critique

    That 80's show !David O'Russel réunit les vedettes de ses deux précédents films Christian Bale et Amy Adams (The Fighter) , Bradley Cooper et Jennifer Lawrence... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Glossnroses 3831 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines