Magazine Cinéma

Un Sac de Billes

Publié le 30 juin 2014 par Olivier Walmacq

un sac de billes

genre: drame
année: 1975
durée: 1h45

l'histoire: Sous l'occupation allemande, deux enfants juifs fuient Paris pour gagner by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> le sud de la France, en zone libre.  

la critique d'Alice In Oliver:

A l'origine, Un Sac de Billes, réalisé par Jacques Doillon en 1975, est l'adaptation d'un roman éponyme de Joseph Joffo. A la base, le livre original fait partie de ces petits classiques romanesques de la littérature française. En soi, le roman de Joseph Joffo n'a rien d'extraordinaire.
Il s'agit d'un récit simple mais bouleversant sur un jeune juif qui, avec son frère, vont réussir à traverser la France sous l'Occupation allemande. En vérité, Un Sac de Billes fait partie de ces nombreux témoignages sur la Seconde Guerre Mondiale, et plus particulièrement sur la Shoah, même s'il n'est pas question ici de camp de concentration ni d'extermination.

Néanmoins, le film se veut être fidèle au livre et nous plonge au coeur de la France Vichyste, donc dans les heures sombres de notre histoire. Si le roman d'origine fait partie des ouvrages célèbres, ce n'est pas vraiment le cas de cette adaptation cinématographique, qui est plutôt passée inaperçue lors de sa sortie dans les salles obscures. Même encore aujourd'hui, Un Sac de Billes fait partie de ces petites raretés, de ces films oubliés et jamais (ou presque) diffusés sur nos chaînes.
Pour quelle raison ? Tout simplement parce que cette adaptation reste assez décevante dans l'ensemble, mais j'y reviendrai.

102625e_image_de_Un_sac_de_billes_4105

Premier constat, ce drame de la Seconde Guerre Mondiale ne réunit pas des acteurs très connus: Richard Constantini, Paul-Eric Shulmann, Joseph Goldenberg, Reine Bartève, Hubert Drac, Gilles Laurent et Michel Robin. D'ailleurs, le film doit beaucoup à ses deux (jeunes) acteurs principaux, donc Richard Constantini et Paul-Eric Shulmann, irréprochables dans leur rôle respectif.
Tout comme le roman d'origine, le scénario est assez simpliste. Attention, SPOILERS ! Sous l'occupation allemande, deux enfants juifs, Joseph et Maurice, fuient Paris pour gagner by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> by Pricora 1.1"> le sud de la France, en zone libre.

Rien à redire sur la fidélité de cette adaptation qui reprend les grandes lignes de l'oeuvre originale. Rien à redire non plus sur la qualité de l'interprétation. A priori, Un Sac de Billes réunit toutes les conditions pour devenir un bon film et même un drame poignant.
C'est parfois le cas. Toutefois, comme je l'ai déjà souligné, ce long-métrage reste assez décevant dans l'ensemble. La faute revient essentiellement à la réalisation, assez plate et monotone dans l'ensemble. Visiblement, Jacques Doillon semble peu concerné par son sujet.

18450905

De ce fait, on suit les aventures de Joseph et de Maurice avec un ennui poli. Clairement, ce long-métrage fait plutôt pâle figure auprès de Au revoir les Enfants de François Truffaut, et qui sortira dix ans plus tard. Le récit est essentiellement descriptif.
Pourtant, la retranscription de cette France pétainiste ne parvient jamais à convaincre. Encore une fois, la faute revient à la mise en scène, totalement à côté de son sujet et de ses personnages principaux. De ce fait, le film n'arrive pas vraiment à nous émouvoir. En effet, l'émotion est la grande absente de cette tragédie (qui ne se terminera pas si mal que ça...).
Néanmoins, ne vous attendez pas non plus à un happy-end même si la fin est trop vite expédiée. Bref, pas grand chose à retenir de ce film moyen, certes regardable mais (encore une fois) très décevant.

note: 09.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines