Magazine Culture

la bêtise (page 2)

Publié le 01 juillet 2014 par Dubruel

~~L’enthousiasme en France est un danger public et permanent. C’est lui qui nous jette à toutes les sottises. (Maupassant).

C’était un homme calme, dont les idées, bien assises, se levaient difficilement. (Maupassant)

Les dames patronnesses avaient recueilli plus de trois mille francs. Il resta, tous frais payés, deux cent vingt francs pour les orphelins du sixième arrondissement. (Maupassant)

C’est pourtant fort bête d’être joyeux à date fixe, par décret du gouvernement. Le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté. On lui dit : « Amuse-toi. ». il s’amuse. On lui dit : « Va te battre avec le voisin. » Il va se battre. On lui dit : « Vote pour l’Empereur ». Il vote pour l’Empereur. Puis, on lui dit : « Vote pour la République ». Et il vote pour la République. (Maupassant)

Mais sait-on quels sont les sages et quels sont les fous, dans cette vie où la raison devrait souvent s’appeler sottise et la folie s’appeler génie (Maupassant)

Quand vous avez terminé, vous vous levez, vous saluez et vous vous en allez sur la pointe des pieds.

-Pourquoi sur la pointe des pieds ?

-Pour ne pas les réveiller. (Tristan Bernard)

Il était si con, que lorsqu’il disait quelque chose d’intelligent, il se retournait pour voir si ce n’était pas un autre. (Wolinski)

Il a raté son bac du premier coup. (Jean-Marc Gourio – Brèves de comptoir -)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine