Magazine Culture

Festival de la correspondance de Grignan - 1re journée

Par Apollinee

Festival Correspondance Grignan 2013 177.jpg

Cette premère journée se place sous le signe étiologique de la Grande Guerre, ses origines (Alexandre Adler) son inéluctabilité (Jean-Claude Casanova) son déclenchement (Gabriel de Broglie ), tandis qu'une lecture, à 12h15 (Cours Sévigné) se penchera sur la correspondance de Roland Dorgelès, depuis la tranchée. Adaptée par Evelyne Lever, elle sera lue par Didier Brice . L'auteur des Croix de bois s'est engagé volontaire pour une guerre qu'il croyait de courte durée. Il écrit à sa maîtresse, Mado, cédant à un certain cafard après la fanfaronnade initiale

Traditionnellement réservée à Claire Chazal, la lecture de 19 heures, à la Collégiale se penchera sur la fin de l'empire russe, les lettres qu'adresse l'impératrice Alexandra Federovna à son époux, l'empereur Nidolas II: " Mais à l'arrière, dans ce tumulte mondial, Nicolas II " sous emprise" n'entend pas gronder les voix d'une révolution en marche" .  Une adaptation libre signée Anne Rotenberg et Gérald Stehr.

La lecture-spectacle de 22 heures, en la Collégiale profilera la correspondance amicale, bientôt amoureuse d'Alain-Fournier et de Pauline, as Madame Simone,  actrice de théâtre "adulée". Une passion amoureuse fauchée d'entrée de guerre, avec la mort du célèbre écrivain, lors des premiers combats de septembre 1914.  Romane Bohringer et Raphaël Personnaz incarneront les deux correspondants.

AE

www.grignan-festivalcorrespondance.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3736 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines