Magazine Cinéma

Hot shots! 2 (Hot Shots! Part Deux)

Publié le 06 juillet 2014 par Cinephileamateur
Hot shots! 2 De : Jim Abrahams.
Avec : Charlie Sheen, Valeria Golino, Llyod Bridges, Richard Crenna, Rowan Atkinson, Miguel Ferrer, Jerry Haleva, Martin Sheen, Mitchell Ryan, Ryan Stiles, Gregory Sierra, Andreas Katsulas...
Genre : Comédie.
Origine : États-Unis.
Durée : 1 heure 29.
Date de sortie : 25 août 1993.
Synopsis : Topper Harley s'est réfugié en Inde pour oublier Ramada. Mais Saddam Hussein continue de mener la vie dure aux commandos américains. L'armée fait alors appel à Topper, dernier espoir du monde libre...
Bande annonce originale
"- Si Edwards apprend cette fuite, il s'en servira dans sa campagne. Il tentera de prouver votre incompétence.
- Je peux le prouver aussi bien que lui ça.

3.5
Hot shots! 2
Quasiment dans la foulée du premier volet (bien que celui ci m'ait un peu déçu malgré tout), c'est tout naturellement que j'ai enchaîné ensuite avec "Hot shots ! 2". Après "Top Gun", il semblait que la franchise veuille s'attaquer à "Rambo" et partir dans un autre genre parodique ce qui n'était pas pour me déplaire tout en espérant y retrouver un peu de fraicheur et de dynamisme.
Et c'est un peu ce qui s'est passé. Une nouvelle fois je n'ai pas été emballé plus que ça mais j'ai quand même nettement plus apprécié cette suite comparé à son premier opus. Peut être le genre "guerre" qui me botte plus. C'est surprenant car j'ai du mal avec ce genre de films (même si j'aime beaucoup les "Rambo") mais ça explique peut être aussi pourquoi la parodie potache à cette fois ci un peu plus fonctionné. Le scénario écrit par Jim Abrahams et Pat Proft reprend en tout cas les même ingrédients. L'humour vole très bas, c'est totalement décomplexé et plus c'est ridicule, plus ça passe.
Le rythme à changé aussi c'est pour cela aussi que ce deuxième volet m'amuse plus mais dans l'ensemble malgré tout, cela reste quand même du même acabit. Il n'y à pas un grand virage qui est effectué (hormis dans le genre parodié) et si l'humour du premier se contentait de me faire sourire, c'est le cas ici aussi. Toujours pas de grands fous rires en vue malgré que je me sois amusé il faut bien le reconnaître. Sans prise de tête, on passe vraiment un bon moment et le film étant assez court, ça passe assez vite pour qu'on ait pas le temps de s'ennuyer.
Charlie Sheen reprend à merveille son rôle de Topper Harley. Après avoir singé Tom Cruise, il s'attaque cette fois ci à Sylvester Stallone dans son interprétation. L'acteur garde cependant quelques mimique qui font un lien entre les deux films de la franchise mais le fait qui semble s'amusais reste assez communicatif et sympathique à voir. Son association avec Valeria Golino dans la peau de Ramada fonctionne toujours même si c'est dommage que cette fois ci elle arrive tardivement dans le récit (ses explications avec la nécessité d'une suite est assez drôle en tout cas).
J'ai bien aimé aussi le fait que Lloyd Bridges en Benson ait cette fois ci un peu plus d'importance. Très délirant, son personnage apporte beaucoup et j'ai bien aimé son face à face avec Jerry Haleva en Saddam Hussein. Ultime clin d’œil à "Rambo", Richard Crenna en Colonel Denton Walters m'as lui aussi beaucoup fait sourire. Dans ce casting un peu plus riche, on peut aussi noter la présence du très bon Rowan Atkinson en Dexter Hayman ou celle de Martin Sheen (père de Charlie Sheen) en Capitaine Benjamin L. Willard (il possède peut être la seule vraie scène qui m'ait vraiment fait rire).
Côté mise en scène, là encore on reprends les même ingrédients. On reste en terrain balisé malgré de très bons plans et des références assumées. Jim Abrahams fait un bon boulot et soigne peut être même un peu plus son style avec une réalisation qui m'as par moment paru un peu plus réfléchi avec des enchainements de gags plus judicieux. Le fait que cette suite possède plus de rythme n'est pas non plus étranger au fait que le spectacle passe mieux. Le montage joue beaucoup tout comme l'exploitation des différents décors qui m'ont semblé plus variés et plus "fous" dans leurs exploitations.
Après visuellement, c'est toujours du grand guignol mais ça passe pour ce projet même si parfois ça deviens tellement ridicule que je regrette que ce genre de parodie n'est pas voulu être un peu plus subtil. Quoiqu'il en soit, même si tout n'est pas parfait, le résultat est au rendez vous et c'est ce qui compte. Même la bande originale composée par Basil Poledouris fait ce que l'on attends d'elle pour servir une image un peu plus travaillé. Le choix des chansons et des musiques m'as en tout cas bien plu et colle bien avec le long métrage.
Pour résumer, ce n'est toujours pas clairement le genre de film que je pourrais voir en boucle mais je ne regrette pas d'avoir vu "Hot shots! 2". Bien meilleur que son prédécesseur, la franchise à su me prouver qu'elle avait de la suite dans les idées, c'est juste moi qui n'ait pas accroché plus que ça aux différents délires même si j'ai passé un bon moment et que j'ai bien souris. Cette suite s'avère être de qualité et elle à même le mérite d'avoir pour elle le fait de m'avoir donné envie de me remater les "Rambo". Ce deuxième volet est un très bon divertissement, qui ne restera toujours pas dans ma mémoire je pense mais agréable à suivre.
Liens divers :

Hot shots! 2
Hot shots! 2 Hot shots! 2



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines