Magazine Culture

Avant d'aller dormir : le livre qui m'a tué

Par Fay @petitfourbi
 Avant d'aller dormir : le livre qui m'a tué
Je suis amatrice des livres qui font peur. Aussi bien je suis incapable de regarder un film d'horreur sans crever au fond de mon canapé, aussi bien j'adore les livres d'épouvante. J'aime m'attacher aux personnages et flipper au fond de mon lit lorsqu'ils sont en danger. J'ai lu une bonne partie des Stephen King, reconnu par beaucoup comme le maître de ce genre. Donc je suis quand même habituée aux histoires horribles.
Quand j'ai choisi "Avant d'aller dormir", le livre de S.J Watson, j'ai d'abord été séduite par la couverture du bouquin. La photo m'a plu. J'ai retourné le pavé et j'ai parcouru le résumé : 
À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.
Avant d'aller dormir : le livre qui m'a tué
Il n'en a pas fallu plus pour que j'acquière mon nouveau précieux. Une semaine après cet achat, je termine le livre. Et je passe une nuit des plus agitée !
Au départ j'ai trouvé le livre mal écrit. Aucune poésie dans l'écriture. Les mots s'enchainent simplement. Trop simplement ?
Je ne m'attache pas du tout au personnage principal, Christine.
Mais j'ai poursuivi.
Parce que j'avais envie de savoir ce qu'il s'était vraiment passé le jour de son accident. Dès le départ on se demande pourquoi elle n'a aucune certitude, pourquoi certains éléments de son passé sont incohérents.
En fait, tu te fais happée par l'histoire. D'un coup d'un seul. Quand tu commence à décortiqué le passé de Christine et que tu recolles les morceaux, tu ne te rends pas compte à quel point tu es absorbée par l'histoire. J'ai refermé le bouquin. Satisfaite et pas du tout angoissée. Pourtant les dernières scènes sont assez traumatisantes. 
C'est le lendemain, en me réveillant, que j'ai compris qu'il m'avait tué ce livre.
J'ai rêvé toute la nuit que j'étais Christine, que j'étais amnésique...J'ai revécu son accident, ses moments de lucidité si angoissants...Autant vous dire que c'est un excellent polar-thriller...
J'ai rarement été aussi imprégnée d'un bouquin !
Avant d'aller dormir : le livre qui m'a tué
Avant d'aller dormir : le livre qui m'a tué

Petit aparté : 

En lisant le livre, je me suis fais la réflexion "purée, s'ils adaptaient ce livre au grand écran, ça ferait un tabac, je pense que je crèverai d'une crise cardiaque avant la fin du film".
Et effectivement, il va y avoir un thriller, ce devrait être avec Nicole Kidman, Colin Firth et Mark Strong.
Serai-je assez folle pour aller le voir dans une salle obscure ?
Source photo et infos : Allociné.
Et vous ? Un polar bien stressant à me suggérer ? 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fay 483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines