Magazine Cinéma

Une sélection ciné remplies de vraies curiosités

Par Filou49 @blog_bazart
09 juillet 2014

 Aujourd'hui, pour la première fois depuis longtemps, les 3 films que j'ai choisi ne sont pas vraiment grand public, aucun metteur en scène un peu connu, aucun comédien vedette...il faut dire que ce mois de juillet commence en douceur, et  que les distributeurs attendent sans doute la coupe du monde pour lancer des films incontournables...En attendant, voici donc une sélection composée de 3 belles curiosités qui comprend peut-être qui sait, un ou deux très bons films :

1. Blue ruin

blue-ruinaa

Le pitch :

Dwight Evans est un mystérieux vagabond dont la vie en marge de la société va se retrouver bouleversée par la libération d’un meurtrier. Dwight va être entrainé dans une spirale de violence dont personne ne sortira indemne.

Pourquoi je veux y aller :

- parce que ce "Blue Ruin" est encore un film présenté en compétition officielle du Festival du film Policier de Beaune que j'avais raté et qui avait pourtant été précédé d'excellents échos; BLUE RUINa été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2013, et le film a remporté le Prix FIPRESCI (Prix de la Critique Internationale).

 - parce  que les critiques sont très élogieuses à l'égard de ce film, certains l'ont comparés à "Sang pour sang", des frères Coen,  ou "Shotgun Stories", de Jeff Nichols, films de genre racés, tournés avec trois fois rien, qui racontent l’Amérique où ils se déroulent.

- parce le film semble etre un thriller sec et tendu en meme temps q'une critique acerbe de la légitime violence, mélant film de divertissement et réflexion profonde sur les USA.

BLUE RUIN - Official Trailer

2. Je voyage seule :

Une sélection ciné remplies de vraies curiosités

Le pitch :

Irene vient d’avoir 40 ans. Elle n’a ni mari, ni enfants mais un travail dont tout le monde rêve : elle est « l’invitée surprise » des hôtels de luxe, ce client redouté qui note et juge incognito les standards des services hôteliers.
En dehors de son travail il y a sa sœur Silvia et son ex Andrea. Irene ne recherche pas la stabilité, elle se sent libre et privilégiée. Pourtant un événement va remettre en question ses certitudes.

Pourquoi je veux y aller :

- parce que contrairement à l'an passé, où j'avais du en voir une bonne dizaine,  je n'ai pas encore vu de films italiens cette année et qu'il est temps de combler cette lacune

- parce que le film semble être un singulier portrait de femme indépendante et originale,

- parce que dans le rôle principal, Margherita Buy (Habemus papam) porte le film sur ses belles épaules.

Bande-annonce : Je Voyage Seule - VOST

3. Circles

 

Une sélection ciné remplies de vraies curiosités

Le pitch :

1993. Guerre en Bosnie. Marko, un soldat serbe, sauve Haris, un petit vendeur de cigarettes, des mauvais traitements de trois autres soldats et paye le prix de ce geste. Douze ans plus tard, le père de Marko travaille à la reconstruction d'une église quand le fils d’un des trois soldats se présente pour être embauché ; à Belgrade, un ami de Marko, chirurgien cardiaque, doit opérer une victime de la route qui se trouve être le meneur de la bande ; et, en Allemagne, Haris, qui mène une vie paisible avec sa famille, voit surgir l'ancienne petite amie de Marko, qui fuit un mari violent.

Pourquoi je veux y aller :

- parce que comme pour le cinéma italien, j'ai vu récemment bien peu de fillms  provenant de pays issus de l’ex-Yougoslavie

 - parce que, basé sur une histoire vraie pendant la guerre de Bosnie, le film "Circles "de Srdan Golubovic imagine les conséquences tragiques de l’acte héroïque d’un jeune soldat serbe prenant la défense d’un civil musulman passé à tabac par d’autres militaires serbes.

Bande Annonce Circles

On n'oublie pas du Goudron et des Plumes dont je vous ai dit beaucoup de bien hier matin et cela fait 4 "petits" films qui pourraient bien devenir grands...ou pas!!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines