Magazine Concerts & Festivals

Love Won't Be Leaving

Publié le 09 juillet 2014 par Euphonies @euphoniesleblog

Anna_Calvi_Strange_Weather_EP-copie-1.jpg

Anna Calvi - Strange Weather

Euphonies a déjà confessé plusieurs fois dans ces pages son amour pour la brûlante Anna Calvi, capable, animale et sulfureuse, de réchauffer le permafrost de nos petits cœurs d’un simple feulement. Véritable idole fandango, maitresse fatale d’un blues pop-rock retenu mais incendiaire, la belle amazone m’avait littéralement cloué sur place avec son premier album éponyme qui commençait sur les cendres d’un Paso-Doble inquiétant pour ensuite dérouler des tubes tout aussi sensuels et ardents les uns que les autres.

Alors forcément, comme dans toutes les histoires d’amour, il y a des moments de déception, de pertes de repères, de remise en question. Et je dois avouer que One Breath m’a laissé circonspect, comme si l’artiste rentrait un peu dans le moule en perdant de sa superbe. Quelques bons titres quand-même hein, sinon c’est le divorce, mais pas l’embrasement des débuts, ce qui fait qu’on a envie d’écouter l’album tous les jours, même plusieurs fois par jour. Etait-ce déjà la fin d’une histoire naissante et prometteuse ?

Heureusement non et telle le phénix, elle rallume une flamme, reprenant de volée mon cœur et cinq chansons qui tiennent au sien. L’E.P sort le 10 juin et relit amoureusement du Connan Mockasin, du Suicide, et surtout ce premier extrait en duo avec David Byrne, Strange Weather, sublime reprise de Keren Ann.

Anna, tout est pardonné, reviens. Je suis prêt de nouveau à t’écouter tous les jours.  

Le clip de Strange Weather :

 


A noter qu'Anna Calvi partage cette année la magnifique affiche de la Route du Rock, qui se tiendra à St Malo du 13 au 16 août.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Euphonies 2578 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte