Magazine Concerts & Festivals

Le jazz belge pleure Jano Buchem.

Publié le 07 juillet 2014 par Concerts-Review

Les média se taisent, mais Jano Buchem,  le bassiste de jazz verviétois nous a bien quittés la semaine dernière.

300x300-copie-1.jpg

C'est en 1962 avec le groupe The Friends ( twist/rock/jazz) que son nom est pour la première fois cité dans le monde musical.

Une péripétie de jeunesse!

Plus sérieux, il fait parie de Open Sky Unit, groupe de jazz/fusion monté avec ses  potes Jacques Pelzer et Steve Houben, les autres protagonistes sont Ron Wilson ( Fender organ), la fille de Jacques, Micheline Pelzer à la batterie et Michel Grailler ( percus). Le groupe enregistre   "OPEN SKY".

Jano aura l'occasion de jouer avec quelques grands du jazz US dont l'incomparable Chet Baker, mais aussi John Ruocco ou Art Taylor.

Il participe à une nouvelle aventure avec Steve Houben, 'Solstice' , puis vient  'Roots and Fruits' avec Pierre Lognay et Biloux Donneux, notons un passage dans le Félix Simtaine Trio etc..

Faut bien vivre, il participe comme bassiste aux tournées de Plastic Bertrand ou de Jacques Hustin et devient directeur musical et compositeur de spots publicitaires..

Un ami l'a connu disquaire dans les années 80 .

A l'aube de ce millénaire, il monte le Jano Buchem Sextet.

La formation comprenant quelques dangereux jazzmen wallons ( Jano Buchem, Steve Houben, Gregory Houben, Jacques Pirotton, Pascal Mohy et Stephan Pougin)  a d'ailleurs foulé les planches du Music Village, rue des Pierres .

Le mot de la fin est laissé aux Lundis d'Hortense:  Que son âme repose en paix !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte