Magazine Beaux Arts

LES CLERGUE D’ARLES au musée Réattu | Arles

Publié le 11 juillet 2014 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Lucien Clergue, Née de la vague, 1968,  coll. musée Réattu, don du photographe en 1980. © Clergue 2014http://www.museereattu.arles.fr/Edward Weston, Nude, 1936. Coll. musée Réattu. Don Jerome Hill 1970. © Center for Creative Photography, The University of Arizona Foundation / ADAGP 2014

Photographies de Lucien Clergue dans les collections du musée Réattu

Du 5 juillet 2014 au 4 janvier 2015

Le musée Réattu est l’un des lieux fondateurs d’une discipline artistique aujourd’hui emblématique et synonyme d’Arles : la photographie. C’est à l’initiative de Lucien Clergue et de Jean-Maurice Rouquette, le conservateur du musée, que cette institution classiquement dédiée aux beaux-arts doit la naissance du premier département de photographies. C’était en 1965, le noyau historique se composait alors de donations spontanément accordées par les grands photographes du moment séduits par le projet. Aujourd’hui constituée de plus de 5 000 numéros, la collection n’a cessé de grandir au rythme et à la faveur d’un engagement sans faille au

Lucien Clergue, Née de la vague n°62, 1968, héliogravure, Arles, musée Réattu, don du photographe en 1980. © Clergue 2014
Lucien Clergue, Genèse n°34, 1973, héliogravure, Arles, musée Réattu, don du photographe en 1975. © Clergue 2014
service d’un médium contemporain dont Lucien Clergue reste l’un des plus brillants ambassadeurs.

À l’origine d’une collection publique, mais aussi des Rencontres comme de la création de l’École nationale supérieure de la photographie, Lucien Clergue ira jusqu’à imposer la photographie au monde universitaire, soutenant une thèse d’esthétique saluée par Roland Barthes, tandis qu’en apothéose, il présidera en 2013 l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France. Ce fonds est aujourd’hui inestimable tant par sa qualité que par sa pertinence historique. Lucien Clergue l’a enrichi de 360 photographies, héliogravures et documents qu’il a choisi d’offrir au musée Réattu, au gré des temps forts de sa carrière. Cet ensemble témoigne de son parcours et fait le sujet d’une exposition célébrant tout à la fois l’homme, l’oeuvre et l’histoire d’une discipline artistique. Un hommage que la ville et le musée Réattu organisent à l’occasion des 80 ans du photographe qui a fait d’Arles l’épicentre d’une actualité photographique internationale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte