Magazine Cinéma

La nièce de Fellini; Gilles Verdiani

Par Filou49 @blog_bazart
17 juillet 2014

nièce

Quatrième de couverture : La jeune cinéaste italienne Anita Sorbello, nièce de Fellini, est de passage à Paris pour participer à une émission de télévision. Un chauffeur particulier, prénommé Andreas, lui a été alloué pour la journée. Elle lui confie peu à peu, au cours de leurs pérégrinations, qu’elle traverse une crise personnelle, familiale et professionnelle. Lui-même révèle qu’il est écrivain…
D’un trait apparemment léger, mais sensible et sensuel, Gilles Verdiani décrit avec ironie et tendresse des personnages de créateurs dans les tourments de leur vie sociale et dans les délices de leur existence morale. Dans ce roman, le destin des artistes est une métaphore de la condition humaine.

L'auteur : Gilles Verdiani est né à Marseille en 1966. Critique de cinéma pour Première (1994-2000) et TélécinéObs (2004-2006), journaliste et éditeur pour Elle (2000-2004), artiste multimedia au sein du groupe La Zone Erogène, il est depuis 2004 à la tête de l’émission « Le Cercle » sur Canal + Cinéma. Scénariste, il a co-écrit le film de Frédéric Beigbeder L’amour dure trois ans (2012). Il est l’auteur d’un essai d’esthétique (Moratoire sur le champ/contrechamp, 2007) et d’un récit (Mon métier de père, Lattès, 2012).

L'extrait : "Paris est aussi la résidence de créatures fantastiques, esprits errants, revenants nostalgiques, ombres sans maîtres, spectres porteurs de messages, willis gracieuses et tristes, immortels de toutes origines, avec leur cour de mages, de mediums et d'intercesseurs théurgiques.
Pour qui sait les voir, Nerval se balance encore à une grille, Stendhal s'effondre apoplectique sur le boulevard des Capucines, Ödön von Horvarth est écrasé par un marronnier devant le théâtre Marigny. Aux Batignolles, Jean Eustache se tire une balle dans le coeur".

Ce qu'on en pense : Si ces mots vous interpellent : branché, chic, improbable, énervant, snob, futile, attachant, curieux, touchant, séduisant et tellement Parisien. Si ce name dropping vous touche : Cocteau/les enfants terribles, Eustache/Leaud, Canal+, Beethoven, Casanova, Milos Forman, Garrel/père et fils, Diva/Beineix, Malcom Mc Dowell, Olivier Messiaen…. et un certain Federico Fellini… alors….alors, n'hésitez pas une seconde,  ce livre est pour vous!!!!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines