Magazine Cinéma

Cleaner (2008)

Par Eric Culnaert

Cleaner sur la-fin-du-film.comEt à la fin il gagne

Lorsqu’une mort violente a eu lieu chez toi, lecteur à l’existence aventureuse et qui aime vivre dangereusement, les services publics te débarrassent du cadavre, mais te laissent le soin de nettoyer les lieux. Comme la tâche ne t’enthousiasme pas forcément, l’entreprise Steri-Clean, qui emploie Tom Carver (Samuel L. Jackson), se charge de tout briquer chez toi, à grand renfort de détergents et autres désinfectants.

C’est ainsi que Tom a remis à neuf le luxueux salon d’une villa des beaux quartiers. Hélas, il ne sait pas que le crime n’a pas été découvert par la police, et que c’est l’assassin en personne qui, ayant enlevé le corps, l’a envoyé sur place, via une convocation bidon de son entreprise, en vue de faire disparaître toutes les traces de son crime !

Lorsque Tom comprend qu’on s’est joué de lui, il se met à chercher l’assassin, aidé par Ann (Eva Mendes), la propriétaire évidemment ravissante de la villa où il a joué les hommes de ménage. Tu te doutes bien qu’il va tout découvrir, sans quoi il n’y aurait pas de film. On te livre donc gratuitement cette fin qu’il ne faut surtout pas raconter : l’assassin était en fait Eddie (Ed Harris)… le meilleur ami de Tom et le parrain de sa fille de 14 ans, Rose (Keke Palmer). C’est l’application du vieux principe selon lequel l’assassin ne doit jamais être le maître d’hôtel qu’on a seulement vu annoncer « Madame est servie », mais au contraire un personnage essentiel et si possible proche de l’enquêteur (parfois, c’est encore plus subtil : l’assassin est l’enquêteur lui-même).

Quoi ? Le mobile ? Il te faut aussi le mobile du crime ? Bon, on te le livre sans augmentation de prix : Eddie couchait avec Ann et l’a mise enceinte, mais le mari (jaloux) aurait tout compris, car il s’était fait vasectomiser. Alors Ann a préféré avorter, et le cher Eddie, qui mourait d’envie d’être papa, a flingué l’époux qu’il rend responsable de ce crime anti-foetus. Voilà-voilà-voilà.

Bien entendu, il faut à ce chef-d’œuvre une séquence de fin bourrée de suspense : le méchant va tenter de tuer son copain qui a découvert la vérité, mais il est abattu juste à temps par la fille du type qu’il menace, sa filleule par conséquent. Soyez donc parrain, pour les joies que ça procure… Il existe une trentaine de films qui se terminent ainsi. Mais on t’en supplie, ne le dis à personne. D’ailleurs, sur Allocine, ils n’en disent pas un mot.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

Bookmarke Cleaner (2008) sur Blogmarks
 
Scoope Cleaner (2008)!
 
Sauvegarde Cleaner (2008) sur Yahoo! MyWeb
 
NUOUZe Cleaner (2008)!
 
Bookmarke Cleaner (2008) sur Delicious
 
BlogMemes Cleaner (2008)!
 
Cleaner (2008): Tape-moi!
 
Cleaner (2008): Fuzz-le!

<><>&<><><&>&<><><>&<>&<><><><><><><><>

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Culnaert 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines