Magazine

Ligue des Champions: les données de la finale

Publié le 20 mai 2008 par Marbor

Le lieu: Moscou.

Tout evenement sportif de cette importance est l'objet d'une attention particuliere en matiere de securite. Les risques sont divers. On se souvient que les Tchetchenes n'avaient pas hesite a frapper en plein coeur de la capitale. Reelle ou supposee, cette menace est prise en compte par les autorites politiques et sportives. Le spectre des Hooligans anglais flotte toujours au-dessus de la Ligue des Champions, meme si ce fleau semble eradique outre-Manche. Forcement Moscou sera envahie pendant 48h par des milliers de supporters pour qui le passage de la biere a la vodka pourrait etre difficile.

Les Russes ont deja choisi leur favori: Chelsea, propriete d'Abramovitch, richissime homme d'affaires russe, proche de l'oligarchie politico-industrielle qui gouverne la Russie. Et quand on sait qu'en face, Manchester a ete rachete par un Americain...

Drogba vs Ronaldo

Les deux attaquants sont l'objet de tous les regards et la cible de toutes les attaques, tant leur influence est grande. Les statistiques sont eloquentes: sur l'ensemble de la competition, ce sont les joueurs qui ont marque le plus de buts, qui ont tire le plus souvent et qui ont subi le plus de fautes.

Toutes les defenses prevoient deux joueurs pour arreter Ronaldo les meilleurs lateraux le craignent comme la peste: en demi-finale on a vu Zambrotta user de toutes les ficelles pour eviter le ridicule de se faire passer plusieurs fois. En mobilisant deux joueurs, il ouvre de l'espace pour les autres attaquants, ce qui fait les affaires de Rooney ou Tevez.

Drogba va au combat dans l'axe sans discontinuer. C'est un phenomene physique: pendant 90mn il affronte deux defenseurs sur terre et dans les airs, avec des contacts permanents. Tous les matches de toute la saison, sans presque jamais etre remplace.

Dans leur match a distance lors des demi-finales, Drogba l'a largement emporte, d'abord parce qu'il a marque deux buts. Ronaldo a surtout verse dans ses numeros de cirque: tricotages, mimiques du beau gosse victime de la mechancete humaine du Ronaldinho, en quelque sorte. Il est entrain de faire monter les encheres en se laissant courtiser par tous ceu qui peuvent aligner les millions necessaires.

Pour le reste, MU a un jeu moins stereotype que Chelsea, ce qui en fait le favori logique de cette finale. A condition que la conquete du championnat n'ait pas emousse leur envie. On est sur en revanche que Chelsea a soif de victoire: Terry et Drogba, touches lors du dernier match, se declaraient aptes des le lendemain. Et pour certains, dont Makelele, c'est la derniere occasion de ramener un titre majeur dans leur carriere au plus haut niveau.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marbor 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte