Magazine Culture

Francis Giauque – La vraie vie est absente

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Francis Giauqueun jour
une année
des siècles
sans toi
le courage se défait
l’agonie prend forme d’éternité
sans toi
sans eux
les autres qu’il faudrait rejoindre
qui sont trop loin déjà
ailleurs
insaisissables
entre nous
une paroi de roches si lisse
que les mains n’y trouvent pas d’appui
on se lève le matin
hébété
on se regarde dans la glace
ces yeux
ce visage
ce rictus
pas moi
un autre
un étranger
un malade bien sûr
ils l’ont tant répété
les lâches
pour qu’il ne reste vraiment plus rien
à accrocher au gibet de l’amour avorté


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines