Magazine Culture

La Plage aux Ecrivains à Arcachon

Par Florinette
La Plage aux Ecrivains à Arcachon Pour cette journée tant attendue, le soleil a décidé d’être bien plus présent qu’il n’était annoncé par Météo France. Heureusement, car en fin de matinée, lors de la dégustation d’huîtres offerte à tous ceux qui le désiraient, la pluie est arrivée, nous poussant Chimère et moi, à nous réfugier au Café de la Plage pour y déjeuner. Nous nous sommes retrouvées, sans le vouloir, dans la salle du restaurant où Radio Côte d’Argent interviewait Richard Bohringer (J’ai bien pensé à toi Finette) et Hervé Villard. Le soleil étant revenu, c’est donc le ventre délicieusement rempli que nous nous sommes dirigées en direction de la plage où les écrivains, le stylo à la main, s’apprêtaient à nous accueillir. Après l’acquisition de quelques ouvrages, c’est vers le sourire lumineux de Katherine Pancol que nos pas nous ont guidés, mais déjà quelques admiratrices patientaient. Son accueil chaleureux m’a enchantée, encore plus quand je lui ai annoncé mon pseudo qui l’a fait réagir et parler de mon blog en m’appelant « Sa copine du net » là, sur le coup, je suis devenue toute rouge !! Pour la photo, elle a voulu que je sois près d’elle et heureusement que Chimère avait pensé à apporter son appareil pour immortaliser ce joli moment !!! :-D En faisant dédicacer « Le Montespan » à Jean Teulé, avec Chimère, nous en avons profité pour lui parler des passages écoeurants, voire nauséeux de « Je, François Villon ». Cela l’a fait bien rire, car ce n’est pas la première fois qu’on le lui dit, surtout de la part des femmes. Il nous a cité les trois passages récurrents qui ont le plus choqué (pour tous celles et ceux qui ont lu ce livre vous comprendrez) : « Le pâté », « Le viol d’Isabelle » et «  la femme violée, transpercée de flèches » qui lui est véridique, c’est à vous dégoûter encore plus, n'est-ce pas !!!!!   Avec « Le Montespan », il m’a assuré que cette lecture serait bien différente ; je l’espère…Pour se faire (peut-être) pardonner, il a voulu que je sois sur la photo et voilà le résultat !! Comme dit Chimère, il ne manque plus que des  sur la photo !! ;-o)) En feuilletant le livre d’Emmanuelle Cosso-Merad « J’ai longtemps été une blonde d’un mètre soixante-quinze », Chimère n’a pas résisté à se l’offrir, surtout après lecture de la page 31…elle vous en dira certainement un peu plus… Gérard Sansey (à droite de Mireille Calmel) lui a dédicacé son joli livre « Fables » de genre sarcastique.   Avant de nous diriger vers le concert installé sur la plage, nous avons terminé par la douce Laurence Tardieu. (à droite sur la photo) Après cette jolie rencontre, j’ai très envie de découvrir ses romans ! Sur la photo, toujours prise par Chimère, on peut apercevoir, juste derrière moi vêtu de beige, Alexandre Jardin. Comme vous avez pu le constater, ce fut une journée magnifique qui s’est terminée en beauté avec l’Orchestre Philharmonique de Prague composé d’une cinquantaine de musiciens jouant les plus grands airs de la musique classique. Un moment magique !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florinette 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines