Magazine Culture

Bilan mensuel n°12 : Juin 2014.

Par Lukea @LukeaLivres

logobilmens

      Déjà un an ! Un an de blog qui a bien évidemment été célébré comme il se doit ICI. Ce bilan du mois de juin est le douzième bilan effectué sur ce blog et comme toujours il a été rempli de lectures riches et variées qui se comptent cette fois-ci au nombre de 7 ! On voit que le début des vacances d'été est passé par là ! La semaine du Bac a ralenti mon rythme de lecture, mais je me suis bien rattrapée les quinze jours suivants comme vous pouvez le voir juste en dessous :

      Au-delà des lettres de Damien Khérès fait partit de la catégorie de livre que je n'aurais jamais lu si je n'avais pas ouvert ce blog un an auparavant. Amicalement proposé par l'auteur qui m'a contacté pour que je puisse lui donner mon avis dessus, Au-delà des lettres ne m'a malheureusement pas convaincue. Le sujet m'avait pourtant intéressé par son originalité, mais je n'ai pas du tout accroché au style de Damien Khérès. Je vous en dévoilerai plus d'ici peu.

      Parce qu'il y avait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un roman jeunesse, j'ai lu ce mois-ci un très (très) court roman de Christian Grenier intitulé Urgence. Ce roman est un livre que je possède depuis mon enfance, mais je n'avais jamais pris la peine de m'y intéresser. C'est fort dommage car l'histoire est palpitante mais reste malheureusement trop en surface. 

    Aussitôt acheté et aussitôt lu, Petits bonheurs de l'édition de Bruno Migdal est un court ouvrage que j'avais repéré sur le blog de George il y a quelques semaines. J'avais été interpellée par le thème de ce récit, l'envers du décor des maisons d'édition parisiennes du point de vue d'un stagiaire, car j'avais également eu l'opportunité de faire un stage de très courte durée dans une de ces maisons il y a quelques temps. J'ai retrouvé dans cet ouvrage des similitudes avec ma propre expérience mais aussi des divergences et j'ai aimé pouvoir confronter ces deux visions. L'ensemble m'a convaincue mais j'ai regretté la lourdeur du style de l'auteur qui aurait gagné en efficacité si il avait été plus léger.

     Je suis retournée à mes basiques littéraires ce mois-ci en m'intéressant au roman d'Yves Dangerfield nommé Saint-Cyr : La maison d'Esther où l'on découvre l'évolution de la Maison Royale de Saint-Louis fondée par Louis XIV et Madame de Maintenon. Lorsque j'étais plus jeune, j'étais une inconditionnelle de la série jeunesse d'Anne-Marie Desplats-Duc, Les colombes du Roi-Soleil, qui reprend sensiblement le même thème que le roman de Dangerfield. En lisant ce roman, j'ai eu l'impression de me retrouver dans les lectures de mon enfance, mais j'ai préféré la version de Dangerfield qui est plus réaliste et plus respectueuse des faits historiques.

     Après avoir eu un véritable coup de coeur pour la BD de Catherine Meurisse Mes hommes de Lettres en janvier dernier, j'ai lu son second opus, Le pont des arts, qui s'intéresse à la relation que la peinture et la littérature entretienne ensemble. Moins efficace que le précédent, cette BD reste tout de même très sympathique. On prend plaisir à lire les différentes cases et on passe un bon moment de lecture.

    Lors de mon arrivée sur Twitter en mars dernier, je me suis abonnée aux différents compte des maisons d'edition et j'ai eu la chance d'être la 7000ème abonnée des Editions Robert Laffont. Pour me remercier, ils ont la gentillesse de m'offrir un roman qui venait tout juste de paraitre en librairie, A l'été qui commence ! Ce roman est le premier traduit en français de la romancière catalane Silvia Soler. Je ne pense pas que j'aurais lu ce roman dans d'autres circinstances et j'aurais raté ainsi un très bon moment de lecture. J'ai beaucoup aimé suivre l'histoire de Julia et Andreu qui est une ode à la vie. Je vous conseille ce roman solaire (Soler ;) ) idéal pour la saison !

     Dernière lecture du mois et pas la moindre puisque c'est un coup de coeur, j'ai enfin lu Un jour de David Nicholls. J'avais vu le film au moment de sa sortie au cinéma et j'en avais été émue aux larmes. L'effet a été identique au moment de la lecture du roman. C'est beau, c'est prenant, c'est émouvant et je n'ai pas réussi à lâcher ce pavé de plus de 600 pages que j'ai lu en un peu plus d'une journée ! Ma lecture préférée du mois qui est suivie de près par A l'été qui commence !

     Mais le mois de juin ne s'est pas fait que de lectures, il s'est aussi fait de cinéma (et d'examens, mais ça on s'en fiche...). J'ai eu l'occasion de voir au cinéma le dernier film de Clint Eastwood, Jersey Boys, dont je vous ai parlé avant-hier et qui est un véritable coup de coeur cinématographique ! J'ai adoré ce film qui s'inscrit dans la lignée des grands films de mafia italo-américains des années 1970 ainsi que des Affranchis de Scorsese. Un très bon biopic, très esthétique dans l'image et impeccable dans la réalisation.

   Le deuxième film vu ce mois-ci est dans ma collection personnelle de DVD, il s'agit du biopic de Sacha Gervasi sur le réalisateur de génie Alfred Hitchcock sobrement appelé Hitchcock. Le film se concentre sur la génèse d'un des plus grands succès du réalisateur britannique, Psychose. Ce projet contoversé se situe à une période charnière de la vie d'Hitchcock, il est en pleine remise en question personnelle et professionnelle. Le film manque parfois un peu de rythme mais possède quelques effets de caméra intéressants à voir. De plus, la prestation d'Anthony Hopkins et d'Helen Mirren en tant qu'époux Hitchcock est incroyable !

En espérant que Juillet soit tout aussi remplie (voir plus) que Juin, je vous souhaite à tous de moments de lectures, de cinéma, et de culture plus généralement. 

couv58416399
  
202_Urgence_2005
  
couv45064640
  
9782757801437
  

couv58511432
  
9782221141465
  
un jour blog
  

Jersey_Boys_affiche_clint_eastwood
   
Hitchcock-affiche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lukea 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines