Magazine Cinéma

La Quatrième Dimension Saison 3

Publié le 03 août 2014 par Olivier Walmacq

la 4e dimension

genre: série télévisée, fantastique, science fiction
année: 1961/1962
durée: 25 minutes pour chaque épisode

liste des épisodes: 

Deux
L'arrivée
L'abri
La route de la mort
Le joueur de billard
Le miroir
Vengeance d'outre-tombe
C'est une belle vie
Le musée des morts
Le soleil de minuit
La vallée immobile
La jungle
Il était une fois
Cinq personnages en quête d'une sortie
La grandeur du pardon
Rien à craindre
L'excentrique M. Radin
Les chaussures diaboliques
La chasse au Paradis
Réglements de compte pour Rance McGrew
Jeux d'enfants
Un piano dans la maison
Les funérailles de Jeff Myrtlebank
Comment servir l'homme
Le fugitif
La petite fille perdue
Personne inconnue
Le petit peuple
A quatre heures
Le menteur
L'échange
Le cadeau
La marionnette
Un passé infini
La fée électrique
L'ange gardien
La relève de la garde

la critique d'Alice In Oliver:

« Nous sommes transportés dans une autre dimension, une dimension faite de sons, mais aussi d'esprit. Un voyage au bout des ténébres où il n'y a qu'une destination : la Quatrième Dimension ». Vous avez tous forcément entendu cette phrase. Le blog a déjà consacré plusieurs articles à cette célèbre série télévisée, donc La Quatrième Dimension (au cas où vous n'auriez pas suivi...) à travers la chronique des deux premières saisons. Pour mémoire, La Quatrième Dimension, de son titre original, The Twilight Zone, est une série télévisée en noir et blanc et créée par Rod Serling. 
Elle remportera un vif succès aux Etats-Unis mais aussi en France.

On peut donc parler d'une série culte qui s'étale sur cinq saisons, soit de 1959 à 1964. Cette saison 3 réunit plusieurs acteurs de prestige, encore peu connus à l'époque, mais qui font une apparition remarquée dans certains épisodes: Peter Falk, Buster Keaton, Dean Stockell, Robert Redford, Donald Pleasence ou encore Charles Bronson. Pour l'écriture de certains épisodes, Rod Serling s'entoure de grands scénaristes, entre autres, Richard Matheson et Ray Bradbury.
C'est le cas de le dire, la série a pris une nouvelle dimension ! Difficile d'évoquer chaque épisode de cette saison 3 puisque celle-ci comprend 37 épisodes au total.

photos-la-quatrieme-dimension-1959-1964-saison-5-3985153qbjsg

Néanmoins, Rod Serling aborde ses obsessions du moment, à savoir la fin du monde et une humanité presque condamnée à sa perte. C'est par exemple le cas dans l'épisode qui introduit la saison 3, donc "Deux", avec Charles Bronson et Elizabeth Montgomery.
On peut y voir ici une nouvelle métaphore d'Adam et Eve, avec deux êtres condamnés à s'entendre après la destruction de l'humanité. L'épisode se termine donc sur une note d'espoir. Mais ce n'est pas forcément le cas du Soleil de Minuit, un épisode particulièrement pessimiste qui nous plonge en plein cauchemar, mais aussi en pleine fournaise. En effet, pour une raison inconnue, la Terre a changé d'orbite et se rapproche de plus en plus du Soleil.

Finalement, la Terre est appelée à devenir une sorte de nouvelle "Vénus". Dans son genre, Le Soleil de Minuit avec plus de 60 degrés à l'ombre est vraiment un épisode terrifiant, mais qui se terminera de façon assez surprenante, proposant une dialectique inverse.
Rod Serling s'intéresse également à notre société contemporaine et aborde la peur du nucléaire et celle d'une possible troisième guerre mondiale. C'est ce que l'auteur nous raconte à travers L'Abri, une magnifique démonstration sur l'âme humaine et notre instinct de survie. Puisqu'il est question de survie, cette saison 3 propose un autre épisode culte: Comment servir l'homme.

XX_tt0734576_4eme_dimension__fee_electricite

L'histoire ? Des extraterrestres étranges débarquent sur notre planète. Dans un premier temps, leur arrivée provoque l'hystérie générale. Ces nouveaux aliens vont-ils détruire l'humanité ? Au fil des mois, les extraterrestres vont nous prouver que leurs intentions sont uniquement pacifiques.
Les terres infertiles se transforment en champ de blé. Mieux encore, les extraterrestres résolvent carrément le problème de la faim dans le monde. Ensuite, les scientifiques décodent le titre de leur manuel, donc "Comment servir l'homme". Hélas, encore une fois, la révélation finale de l'épisode aura le mérite de calmer les ardeurs. Je n'en dis pas plus... Dans son genre, cet épisode est lui aussi une grande réussite.

C'est aussi dans cette troisième saison que se trouve mon épisode préféré de La Quatrième Dimension, toute saison confondue, à savoir Le MenteurMonsieur Frisby, un épicier, agace tout le monde parce qu'il ment sans cesse et se fait passer pour un superhéros.
Paradoxalement, les mensonges de Frisby amusent la galerie et les pecnos du coin. Vers la fin de l'après-midi, après avoir fait le plein de la voiture de deux clients, il est capturé et emmené dans un vaisseau extra-terrestre. Là, il reconnaît ses clients, en réalité des aliens, qui lui avouent qu'ils sont très impressionnés par lui et ses "connaissances".

893922dimension20000L

De ce fait, les extraterrestres l'engagent pour sauver leur planète, en sérieux péril. Grâce à ses connaissances, son génie et ses formidables inventions, Frisby va pouvoir sauver leur planète. Tout du moins, c'est ce que pensent les aliens... 
Certes, Frisby s'explique. Il n'est rien d'autre qu'un menteur. Hélas pour lui, nos chers aliens n'ont aucune idée de ce que peut signifier le mensonge. Frisby réussira pourtant à s'échapper de la soucoupe volante de ses ravisseurs. De retour dans sa boutique, il devra s'expliquer sur son étrange disparition. Ce qui provoquera évidemment l'hilarité générale !

Voilà pour les grandes lignes de cette saison 3 qui contient d'autres réussites: Le Petit Peuple, La Marionnette, Cinq personnage en quête d'une sortie et le superbe (un de mes épisodes favoris également) La Petite Fille Perdue.
Toutefois, cette saison 3 contient aussi quelques épisodes assez moyens et très dispensables. C'est par exemple le cas de L'excentrique M. Radin, Un piano dans la maison ou encore de La Fée Electrique. Mais ne soyons pas trop sévère, dans l'ensemble, cette saison 3 reste une grande réussite. La Quatrième Dimension a bien mérité son statut de série culte.

note: 16.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines