Magazine Beauté

Ce que bloguer à changé dans ma vie

Publié le 05 août 2014 par Anaïs @AnaisTralala

Olala, ça y est, Red Beauty a 6 mois ! C’est peu et beaucoup à la fois, surtout pour un blog. Alors, on parle de ce qui a changé depuis l’ouverture ?

1-blogging

Attention, article semi-humoristique, semi-bisounours. Tu seras prévenu(e).

J’ai mis à mal quelques complexes. Il faut dire que quand le blog a ouvert et jusqu’à très récemment, on ne parlait ici que de beauté. Ce qui voulait et veut toujours parfois dire gros plan focus sur ma peau pas très nette, mes pores dilatés, mes spots, etc… Des choses qui me faisaient complexer au quotidien et qui, à force de les voir de si près sont devenus tellement insignifiants !
Depuis peu, je vous ai montré mes gambettes en photos aussi… Et depuis, je suis étrangement moins dure avec elles que je trouve finalement plus fermes et fines que je ne le croyais. Vos compliments, je l’avoue, ont fait pour beaucoup. Depuis que je blogue, je suis mieux dans mon corps et c’est en partie grâce à vous mes tulipes !

Je fais don de moi. Si vous saviez mes jonquilles, ce que j’ai pu tester comme produits pour venir ensuite vous en parler ici !
Moi même grosse lectrice de la blogosphère, je sais qu’on ne suit pas une, mes plusieurs blogueuses auxquelles on adhère. Je sais aussi que quand certaines fringues ou produits cosmétiques un peu novateurs ou simplement canons sortent, on en entend parler sur tous les blogs. C’est à n’en plus pouvoir ! Je pressens notamment la petite jupe en collab’ Ba&Sh et la Redoute qu’on verra sur tous les blogs à la rentrée, ou alors je me souviens de l’énorme buzz autour du Rouge ed. Velvet de Bourjois.
Je ne jetterai pas la pierre aux blogueuses qui parlent toutes de la même chose puisqu’un coup de coeur est un coup de coeur, et pour preuve, j’ai moi-même eu aussi envie de vous parler du Rouge édition Velvet ici même !
Mais souvent, je pense à vous jolies lectrices, et je me dis que vous devez bien en avoir assez de lire toujours la même chose. Ma très bonne amie blogueuse de Comics Pour Noob (que je vous invite à lire !) m’en parlait récemment, notamment au niveau des sélection d’Hellocoton. C’est vrai que quand on va se balader rapidement en Une des sélections Mode et Beauté… On voit TOUJOURS les mêmes choses… Ça en devient frustrant pour les blogueuses qui essaient de vous proposer autre chose…
Et dont je pense faire partie, haha ! Car depuis que j’ai ouvert Red Beauty, j’ai subi les PIRES FAILS beauté depuis la première fois où j’ai appliqué du mascara. Comme une crème à base de bave d’escargot (je me sens encore très mal) ou un shampoing poudre IMPOSSIBLE à rincer (je pense que j’ai eu des résidus de poudre dans les cheveux pendant 1 semaine, rien à faire, ça ne voulait pas partir, classe hein ?) pour vous proposer une top routine cheveux sans silicones…
Bref, bloguer, c’est donner de sa personne, dans des situations parfois très dangereuses. C’est sûr !

Je ne peux plus acheter une fringue, un produit cosmétique ou un avocat chez Auchan sans me demander comment ça va finir sur mon blog version look, testing produit ou recette, ce qui m’amuse beaucoup.

C’est moi qui saute sur les vendeuses des parfumeries et plus l’inverse. Quand je fais une razzia au Sephora du coin, je tape automatiquement causette avec une vendeuse, afin de connaître les retours que les consommatrices ont fait sur les produits. J’aime en savoir un maximum pour mieux vous en parler ici.

cover-blogging

Mon planning est bien serré. J’ai toujours le sentiment d’avoir quelque chose à faire, plus jamais une seconde à buller. Entre sport, vie sociale, vie professionnelle, vie amoureuse (j’ai failli l’oublier celle-ci, en plus, c’est te dire à quel point je suis dé-bor-dée !) et blog, je n’ai plus une minute pour  moi, et j’adore ça. Quoiqu’au bout de 6 mois, je n’ai toujours pas trouvé l’organisation optimale pour poster autant que je voudrais.

Le soleil est devenu encore plus important dans ma vie. Ben oui, comme je prends toute mes photos et réalise toutes mes vidéos à la lumière naturelle, quand il fait gris, c’est un peu la merde voire carrément le gros bordel !

Je prends en photo mes ongles et mes bijoux pour les instagrammer, chose que je trouve toujours aussi bizarre, que je fais presque en cachette !

Mais par imitation, comme une enfant, j’ai regardé ce que faisaient les autres blogueuses et j’ai remarqué que cela « fonctionnait » (et on blogue pour soi certes, mais nous prenons aussi le plaisir d’être lues !). Du coup, je m’y suis mise, en cherchant ma marque de fabrique et en veillant toujours à être la plus authentique possible. Bloguer en copiant, ce n’est pas bloguer.

Certes, il faut suivre les tendances, faire ce qu’on appelle en marketing de la « veille concurrentielle », c’est-à-dire de manière moins barbare, regarder ce que font les autres, et l’appliquer si on en ressent l’envie, si on s’y reconnaît et si on arrive à se l’approprier.

IMG_1266

Et du coup, je n’ai presque plus jamais le vernis à ongles écaillés. Tout le monde s’en fout mais c’était un quasi challenge pour moi (OUUUUHHH la blogueuse n’est pas parfaite, ouuuuuh !). Ok, tout le monde s’en fout.

Je sais combien j’ai de sourcils côté droit, tellement je fais des selfies de parties de mon corps un peu chelous. Genre un gros zoom sur mon œil pour bien voir mon maquillage. Ou une photo du sommet de mon crâne pour vous montrer ma tresse sur le instagram. Ça y est, je crois que je me connais mieux que jamais.

Je suis devenue une référence en matière de conseils beauté pour mes copines, collègues, de ma mère et de mon mec.  Et j’adore ça.

Je suis contactée pour recevoir de super produits ou faire de top partenariats. J’ai fait déjà de très belles rencontres depuis Mars 2014, quand j’ai ouvert mon blog. J’ai été invitée à ma première soirée blogueuses Lilloises organisée par Triumph et Sloggi, où j’ai pu rencontrer d’autres blogueuses, et c’était chouette.
Je me suis rendue compte finalement que le milieu était fermé, que je n’avais aucune envie d’en faire partie, mais qu’il y avait d’autres blogueuses d’une gentillesse et d’un naturel infinis qui étaient aussi dans mon cas. Il y en a d’autres qui me suivent ou me commentent régulièrement, je les reconnais même si on ne s’est jamais rencontré et ça aussi, ça crée des liens.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anaïs 1010 partages Voir son profil
Voir son blog