Magazine Cinéma

Ted

Publié le 05 août 2014 par Olivier Walmacq

ted

genre: comédie
année: 2012
durée: 1h45

l'histoire: À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai ! 

la critique d'Alice In Oliver:

A la base, le concept de Ted, réalisé par Seth MacFarlane en 2012, réunit tous les ingrédients d'un futur nanar en puissance. Le concept ? Une peluche inanimée devient par magie vivante. Evidemment, avec un tel scénario, on n'attendait pas grand chose de cette nouvelle comédie américaine.
Sauf que le film de Seth MacFarlane se révèle un peu plus complexe. Au niveau de la distribution, cette comédie réunit Mark Wahlberg, Mila Kunis, Giovanni Ribisi, Joel McHale, Patrick Warburton, Patrick Stewart, Norah Jones, Sam Jones et Tom Skerritt. Quant à notre peluche de service, elle est doublée par Seth MacFarlane lui-même !

Au moment de sa sortie, Ted remporte un succès phénoménal, non seulement aux Etats-Unis en restant 17 semaines à l'affiche, mais également à l'étranger, notamment au Canada, en Allemagne et au Royaume-Uni. En France, le film réunit tout de même d'1.5 million de spectateurs. On peut donc parler d'un succès mondial. Mieux encore, Ted reçoit des avis favorables et positifs de la presse et des critiques cinéma. Il ne s'agit donc pas d'un nanar.
En même temps, Seth MacFarlane peut s'appuyer sur de solides références. En effet, celui-ci reste le créateur de séries télévisées à succès: Les Griffin, American Dad ! et The Cleveland Show.

1340986997-ted

Visiblement, Seth MacFarlane connaît ses classiques. En effet, son film effectue de nombreux clins d'oeil: E.T. L'Extra-Terrestre, Indiana Jones, Star Wars, A.I. Intelligence Artificielle, Alf, K 2000, Flash Gordon, Y a-t-il un pilote dans l'avion ?, Le Journal de Bridget Jones ou encore Superman Returns. D'ailleurs, l'introduction du film est une véritable parodie des productions de Steven Spielberg et n'est pas sans rappeler E.T. L'Extra-Terrestre et A.I. Intelligence Ariticielle, que j'ai déjà cités.
Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario. Attention, SPOILERS ! À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé.

Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple.
Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

ted (1)

Evidemment, la vraie star du film, c'est Ted, donc la peluche braillarde, fêtarde et fumeur de joints à ses heures perdues. Ici, les autres acteurs sont condamnés à cabotiner, à l'image de Mark Wahlberg. Non pas que ce dernier soit spécialement mauvais, mais encore une fois, il se fait voler la vedette par la peluche de son enfance. En l'occurrence, Seth MacFarlane exploite à merveille son personnage principal. A ce sujet, le film contient de nombreuses séquences appelées à devenir cultes (si ce n'est déjà le cas): le combat entre Ted et une oie ou encore la fête avec Sam Jones? le héros de Flash Gordon.
Le film a le mérite de ne jamais lâcher sa star principale au profit de nombreux gags, particulièrement inventifs, drôles et qui jouent la carte de la parodie.

Ted est-il une réussite pour autant ? Que les choses soient claires: ce n'est pas un chef d'oeuvre non plus. La faute revient à cette histoire alternative, à savoir l'histoire d'amour en péril entre John et Lori. On se fout royalement de la romance entre les deux tourtereaux.
Ensuite, le personnage interprété par Mila Kunis est pour le moins agaçant, l'actrice étant caricaturée à une sorte de "chieuse" de service. Toutefois, ne soyons pas trop sévère, la comédie de Seth MacFarlane est tellement généreuse qu'il faudrait vraiment être difficile pour rejeter en bloc ce divertissement particulièrement sympathique.

note: 14/20


Ted Pobierz Cały Film Za Darmo - Download par PodejrzaniZakochani1 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines